Aigles: le message a été saisi

Eric Grabe a été accueilli au marbre par... (Olivier Croteau)

Agrandir

Eric Grabe a été accueilli au marbre par les trois courreurs qu'il venait de faire marquer grâce à un grand chelem.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Trois-Rivières) N'en rajoutez plus sur cette amère défaite face aux Grays, les Aigles ont saisi le message. La bande à Pierre-Luc Laforest a clairement avalé de travers le premier match de la série face à l'équipe itinérante de Garden State, répliquant avec une correction en règle de 12-2 infligée à la pire formation de la Ligue Can-Am, mardi soir au stade Fernand-Bédard devant 2522 spectateurs.

Eric Grabe a donné le ton dès la deuxième manche avec un grand chelem, Javier Herrera (2cs, 1pc, 4pp) a enfin débloqué au bâton et Ryan Bollinger (7ml, 2pm, 4cs, 4rab) a retrouvé ses élans des beaux jours sur le monticule trifluvien. Ajoutez à cela les contributions des amigos dominicains Pedro Lopez (3pc, 2pp) et Jose Cuevas (2pc, 2pp) et vous avez un portrait explosif qui a permis aux Aigles de signer une sixième victoire en sept matchs face aux Grays cette saison.

Piteux la veille après avoir vu son équipe bousiller une priorité de trois points avant de s'incliner en fin de match, le gérant des Aigles affichait - avec raison - une bien meilleure mine lors de son point de presse d'après-match. «Il faut bâtir là-dessus. J'espère que ça va continuer pendant un bout. Habituellement, frapper c'est contagieux!», a commenté Laforest à propos de la production de 12 points et 13 coups sûrs de son équipe.

Le gérant se réjouissait également de l'opportunisme démontré par ses frappeurs. Le grand chelem a été réussi avec deux retraits au tableau et après que les Aigles aient bondé les coussins sans le moindre coup sûr. Puis les Trifluviens ont aussi inscrit des points après deux retraits lors des troisième, quatrième et huitième manches, au grand bonheur du gérant. «Les gros coups sûrs après deux retraits, c'est ce qu'il nous manquait souvent depuis le début de la saison. Aussi, tout le monde était très content pour Eric. Tout le monde s'est mis à sauter sur le banc pour célébrer quand il a réussi son grand chelem.»

Le principal intéressé était également ravi de sa longue balle qui a permis de faire lever le party dans les gradins. «C'était une belle sensation. Je voulais simplement placer la balle en lieu sûr, mais j'ai vraiment réussi un bon contact», a indiqué Grabe, surtout heureux d'avoir vu l'équipe rebondir après l'affreuse défaite de la veille.

Un autre qui a goûté au pique-nique offensif, c'est Javier Herrera, cette redoutable acquisition offensive qui tardait à manifester l'étendue de son talent. Coïncidence ou non, le Vénézuélien avait reçu ses bâtons personnalisés en matinée. «Je sais que ça n'a pas été facile depuis mon arrivée avec l'équipe. Voir ma moyenne à ,170, c'est très insatisfaisant. J'essayais de trop en faire, car je veux compétitionner et en donner à mon équipe. Je ne vais jamais abandonner et j'ai récolté des résultats ce soir.»

Pendant que pratiquement tous les joueurs des Aigles se payaient un festin à la plaque, Ryan Bollinger a calmement navigué à travers sept manches pour obtenir sa sixième victoire de la saison (6-5) et sa dixième en carrière dans l'uniforme rouge, noir et blanc. Il s'agissait d'un énorme contraste avec sa dernière sortie à oublier contre les Champions d'Ottawa la semaine dernière.

Il faut dire que le partant trifluvien a su bien se ressaisir, hier soir, après avoir concédé deux points et trois coups sûrs dès la première manche. «Ryan a apporté quelques ajustements en plus de suivre le plan à la lettre», a souligné Laforest, dont l'équipe a savouré une 20e victoire cette saison au stade Fernand-Bédard en 32 matchs.

Ce soir, la balle sera confiée à l'as Matthew Rusch alors que les Aigles tenteront de remporter cette série de trois matchs face aux Grays.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer