Cyclisme: l'avenir s'annonce prometteur

Tristan Guillemette a notamment décroché une 10e place... (Courtoisie Michel Guillemette)

Agrandir

Tristan Guillemette a notamment décroché une 10e place au contre-la-montre lors du Tour de la relève internationale de Rimouski.

Courtoisie Michel Guillemette

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Le quatuor d'Équipe Vélo Mauricie a fait tourner les têtes au Tour de la relève internationale de Rimouski en prenant la cinquième position du classement général par équipe en plus d'afficher le meilleur résultat québécois.

«C'est au-delà des attentes, un des meilleurs résultats auquel on pouvait s'attendre. On n'allait pas là dans l'espoir de marquer des points individuels mais plutôt pour bien faire au classement par équipe», a mentionné l'entraîneur Pascal Morin.

L'issue du Tour s'est d'ailleurs jouée lors de la cinquième et dernière étape présentée dimanche. Pour établir le classement par équipe, c'est le résultat du troisième cycliste à franchir l'arrivée qui était comptabilisé. Ainsi, la polyvalence de l'équipe mauricienne a été grandement profitable alors que le classement collectif était très serré.

«Souvent, les équipes avaient un ou deux gars qui étaient parmi le peloton de tête et les autres étaient plus en fin de groupe. Nous, tous nos athlètes réussissaient à bien se classer, ce qui était avantageux», explique Morin, rappelant que la compétition était féroce avec la participation de certaines équipes provinciales, dont le Manitoba, ainsi que des grandes équipes réputées telles que Kallisto-FCV et Hincapie Junior Development.

Meneur du groupe, Tristan Guillemette a su inspirer ses coéquipiers en se payant notamment le 10e rang lors du contre-la-montre de la troisième étape. Avant le départ, son entraîneur le savait capable de se débrouiller dans chacune des étapes et c'est précisément ce qu'il a accompli. «Il a été égal à lui-même en livrant la marchandise», a vanté l'entraîneur de l'Équipe Vélo Mauricie.

Quant à Joël Domingue, qui en est à sa première année chez les cadets, il a su tenir son bout face à des cyclistes plus aguerris. «Il ne s'est pas fait lâcher du Tour et il n'a pas retardé qui que ce soit. C'était une belle expérience pour ce jeune polyvalent qui pourra revenir en force l'an prochain.»

Les deux autres porte-couleurs d'Équipe Vélo Mauricie, originaires des Cantons-de-l'Est, ont également eu leur mot à dire dans les succès collectifs. Malgré un pépin important à la première étape - une chute suivie de deux bris mécaniques - Gabriel Guay s'est relevé avec brio. Lors du critérium de la quatrième étape, il s'est même permis une 14e place.

Quant à Victor Guilhe, il a connu ses meilleurs moments à la cinquième et dernière étape avec une neuvième place, se détachant même de certains gros noms de la compétition. «Je ne le connaissais pas beaucoup avant le Tour et il s'est révélé être la grande surprise», se réjouit Morin.

Par ailleurs, une Shawiniganaise a également participé au Tour chez les cadettes sous les couleurs des Espoirs Laval. Camille St-Pierre a bouclé les cinq épreuves en 21e position du classement général tandis que son équipe s'est classée sixième au total.

Les cyclistes concentreront maintenant leurs énergies à la cinquième et dernière étape de la Coupe du Québec qui sera présentée à Val-d'Or dans deux semaines. Tristan Guillemette tentera alors de conserver son maillot de meneur au classement général. Ensuite, les championnats provinciaux sont prévus en Beauce à la mi-août.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer