Baseball junior: une autre marque à la portée des Aigles

Après être allés renverser les Voyageurs lundi à... (Le Quotidien)

Agrandir

Après être allés renverser les Voyageurs lundi à Saguenay, les Aigles tenteront de préserver leur séquence d'invincibilité, mercredi soir à Québec, avec une 24e victoire de suite

Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Maintenant la plus longue série victorieuse des 68 ans de la Ligue de baseball junior élite du Québec dans la poche, les Aigles Plante Sports s'approchent d'un autre plateau qui pourrait leur permettre de rejoindre l'édition trifluvienne de 1984.

Il y a 31 ans, la formation des Aigles juniors alors dirigée par Jean Hamelin, avait connu un été fantastique, traversant notamment une séquence mémorable de 25 victoires de suite en lever de rideau.

À l'époque, les Trifluviens évoluaient dans la Ligue de baseball junior majeur du Québec, un circuit qui a cessé ses activités en 1994 avant que les équipes soient transférées vers la Ligue junior de Montréal qui est ensuite devenue la LBJEQ. Ainsi, les records du défunt circuit ont alors été relégués aux oubliettes, officiellement.

Au cours de la même année 1984, les Aigles avaient remporté le championnat de la ligue

(35-1), le championnat provincial et le championnat canadien qui avait été présenté au stade Fernand-Bédard.

Pour l'entraîneur de l'actuelle mouture des Aigles juniors, Rémi Doucet, pas question de comparer les deux formations. Au départ l'objectif était d'abattre la marque de la LBJEQ et cela a été réalisé dimanche dernier, indique-t-il.

«Chapeau a ce que l'équipe de 84 a fait. On ne leur enlève rien de ça. Et on est loin de se penser supérieur à cette équipe. Nous, on voulait battre le record de notre ligue, c'est fait. Et si on se rend à 25, tant mieux.»

Gros défi à Québec

Par ailleurs, voilà longtemps que la séquence invincible des Aigles Plante Sports n'a pas été mise à aussi rude épreuve. Sur papier du moins.

Mercredi soir, la bande à Rémi Doucet (26-2) mettra cette série irrésistible en jeu à Québec, lors d'un rendez-vous corsé avec les Diamants (20-8) au stade municipal.

Depuis le début de la saison, les Québécois tentent tant bien que mal de maintenir la cadence infernale imposée par leurs rivaux trifluviens, postés à six matchs derrière les meneurs au classement général.

À chacun des deux premiers duels, Trois-Rivières a eu le dessus (4-1 et 3-2), dont une fois dans le domicile des Diamants.

«Québec a une bonne équipe, c'est certain. Mais on a réussi à les battre deux fois pendant notre séquence, alors on s'en va là-bas sans aucun complexe», note Doucet, qui confiera la balle à Martin Gagnon pour ce duel au sommet.

Cette décision de l'entraîneur nécessitera un petit remaniement défensif alors que Kevin Bergeron viendra occuper le poste de receveur. Depuis quelques semaines, cette tâche incombe à Gagnon en remplacement de Chandi Brazeau, présentement blessé mais qui se rapproche d'un retour au jeu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer