Repêchage: des arguments en faveur de Richard

Anthony Richard espère qu'une équipe acceptera de jeter... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Anthony Richard espère qu'une équipe acceptera de jeter son dévolu sur lui.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(Sunrise) Les petits joueurs qui réussissent à briller dans la LNH ne sont plus des cas de laboratoire, comme ont été perçus il n'y a pas si longtemps les Theoren Fleury et Martin St-Louis. L'an dernier, les Johnny Gaudreau, Tyler Johnson, Jiri Hudler et Brendan Gallagher ont été des acteurs de premier plan dans leur équipe respective, forçant automatiquement l'univers du hockey à apporter moins d'attention au gabarit des patineurs.

Voilà certainement de la musique aux oreilles d'Anthony Richard, qui vient de s'offrir une campagne de 91 points et qui est identifié comme le 77e espoir le plus attrayant en Amérique du Nord par l'escouade de recrutement du circuit Bettman. À 5 pi 10 po et 165 livres, le Trifluvien ne se voit pas si désavantagé par rapport aux autres joueurs éligibles à cet encan universel.

«Je me suis fait poser des questions sur mon gabarit pendant mes entrevues, mais je pense avoir montré que ça ne m'empêchait pas de performer», raconte Richard, qui s'est également mis en évidence lors des dernières séries avec une production de 22 points, dont 12 buts, en 17 matchs.

Comme Samuel Montembeault, Richard est accompagné par sa famille pour cet événement unique dans sa carrière et il passé les dernières journées à profiter du climat tropical floridien. Il espère maintenant se lever le plus rapidement possible de son siège samedi. «Mais je n'ai pas d'attente précise. C'est toujours dur de prévoir ce qui va se passer à un repêchage. Ça ne donne rien de trop se faire d'idées, tout ce que je veux c'est repartir d'ici avec un nouveau chandail.»

Après avoir été reçu en entrevue par une vingtaine d'équipes, Richard croit qu'au moins l'une d'entre elles acceptera de lui accorder une chance.

«C'est tout ce que je demande. Sauf que je sais bien que ce n'est qu'une étape, peu importe comment ça va se passer...»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer