Repêchage de la LNH: valeur à la hausse pour Montembeault

Samuel Montembeault ne devrait pas moisir très longtemps... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Samuel Montembeault ne devrait pas moisir très longtemps dans les estrades lors du repêchage de la LNH.

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(Sunrise) Il y a peu de joueurs présents à Sunrise dont la cote auprès des dépisteurs a davantage augmenté que celle de Samuel Montembeault au cours des derniers mois.

À partir du moment où il a aidé l'Armada à se remettre sur les rails après un début de saison chaotique, le portier natif de Bécancour a été épié sous toutes ses coutures. Normal, le Québec produit maintenant très peu de gardien au gabarit comme le sien - 6 pi 2 po, 175 livres -, et Montembeault a d'autres qualités susceptibles de plaire aux équipes de la grande ligue. À commencer par une mitaine magique, l'héritage de sa famille qui trippe... baseball! «Tout le monde joue au baseball chez nous. J'ai fait pareil plus jeune, et je jouais comme receveur. C'était receveur l'été, gardien l'hiver jusqu'à l'adolescence où je me suis concentré uniquement sur le sport que moi j'aimais le plus, le hockey.»

Personne ne lui en tient rigueur à la maison! Grâce à son talent, les Montembeault passent la semaine sous les chauds rayons de la Floride, en attendant de savoir quelle formation du circuit Bettman sera la plus déterminée à mettre le grappin sur ses droits professionnels. Classé au troisième rang parmi les gardiens en Amérique du Nord, l'athlète de 18 ans devrait trouver preneur en deuxième ronde. «C'est une semaine spéciale pour moi, et je suis content de la vivre avec ma famille. Elle a fait des sacrifices durant mon parcours. C'est une belle récompense pour tout le monde», souligne-t-il, en assurant ne pas avoir d'attentes sur son rang de sélection. «Quand tu as des attentes tu risques d'être déçu. Moi, je veux repartir d'ici avec le sourire aux lèvres. Tout ce qui compte, c'est d'avoir un nouveau gilet, peu importe quand on va me le donner. Je ne suis pas trop nerveux en ce moment, mais je suis excité!»

Une vingtaine d'équipes ont fait de l'oeil au portier ces dernières semaines. Mais Montembeault confie sa déception de ne pas avoir eu droit à une entrevue avec Trevor Timmins, ce qui laisse croire que le Canadien n'est pas plus intéressé qu'il faut à lui. «C'est décevant un peu. Le Canadien a beaucoup de gardiens dans son organisation, c'est peut-être la raison. D'un autre côté, les entrevues, ça ne garantit rien. J'ai rencontré certaines équipes plus d'une fois, mais je refuse d'essayer de décoder des indices à partir de ces rencontres. Je vais être content, peu importe qui va me repêcher.»

Montembeault ne devrait pas moisir très longtemps dans les estrades. Mardi, il a été nommé parmi les trois gardiens invités au camp estival d'Équipe Canada junior des moins de 20 ans. La semaine dernière, le programme national avait aussi retenu ses services pour son camp annuel de développement. Au cours de la dernière saison, il a affiché la deuxième meilleure moyenne de la LHJMQ à 2,59, appuyée par un excellent dossier général à 33-11-7.

Pas mal pour un gars qui n'avait disputé qu'une poignée de matchs dans la LHJMQ avant que l'Armada ne lui offre sa chance comme portier numéro un cette année! «J'ai travaillé fort tout au long de l'année, j'ai été récompensé. J'ai adoré ma semaine au camp de développement la semaine dernière, c'était la première fois que j'avais le maillot d'Équipe Canada sur le dos. Je n'avais même jamais été choisi sur les différentes équipes du Québec par le passé! Oui, ça va bien, mais je sais que je ne suis pas rendu au bout de la route pour autant. J'ai encore beaucoup de choses à apprendre, et je dois continuer à travailler extrêmement fort pour me développer au maximum.»

Montembeault promet donc de se remettre au boulot dès qu'il rentrera en Mauricie. Mais avant, il a gagné le privilège de réaliser un rêve d'enfance ce week-end...

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer