Un baptême couronné de succès

Après avoir dû se contenter de regarder ses coéquipières depuis le bout... (Photo: Soccer Canada)

Agrandir

Photo: Soccer Canada

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(TROIS-RIVIÈRES) Après avoir dû se contenter de regarder ses coéquipières depuis le bout du banc lors des trois premiers matchs de la Coupe du monde de soccer féminin, dont ce match tant attendu au Stade olympique de Montréal, Marie-Ève Nault a enfin reçu la tape dans le dos tant attendue.

Dimanche soir, en huitièmes de finale contre la Suisse, la Trifluvienne a finalement goûté à ses premières minutes de jeu du Mondial lorsque l'entraîneur John Herdman l'a déléguée pour remplacer Rhian Wilkinson, à la 88e minute, du côté droit de la défensive canadienne.

Si pour le commun des mortels, six petites minutes de jeu peuvent s'avérer bien banales, elles représentaient une mission de la plus haute importance pour Nault. Avec une mince priorité de 1-0 face aux Helvètes, la joueuse de 33 ans devait venir bonifier une défensive qui allait subir la pression des rivales, se battant pour leur survie.

«Quand je m'échauffais sur les lignes de côté avant d'entrer, c'était très excitant. Je sentais le niveau de stress augmenter, plus les secondes passaient. Je savais que la Suisse allait appliquer beaucoup de pression, car il restait très peu de temps et elles tiraient de l'arrière», a-t-elle confié au Nouvelliste depuis Vancouver, lundi après-midi au terme d'une séance d'entraînement.

Pendant ces quelques six minutes sur le terrain, Nault a néanmoins trouvé le moyen de se faire remarquer pour les bonnes raisons. Alors que le ballon se dirigeait dangereusement hors limite pour offrir un coup de pied de coin aux Suissesses, la Trifluvienne a pris ses jambes à son cou pour dévier la trajectoire et ainsi offrir qu'une rentrée de touche à ses rivales. La menace a été étouffée sur le champ.

«J'avais les jambes fraîches et je voulais faire une petite différence. En fin de match, je ne voulais absolument pas leur laisser un corner. J'ai réagi par instinct.»

Finalement, au bout de quatre longues minutes de temps ajoutées aux 90 minutes réglementaires, elle a enfin pu dire mission accomplie. «Je mentirais si je disais que je n'ai pas ressenti un petit stress quand j'ai entendu qu'il y avait quatre minutes de temps ajoutées! Heureusement, mon expérience m'a permis de rester calme», note-t-elle.

Plus tôt dans le match, les deux autres Québécoises de l'équipe avaient uni leurs efforts - avec la brillante contribution de la capitaine Christine Sinclair - pour toucher la cible. L'action amorcée par Wilkinson a été complétée du pied gauche par Josée Bélanger.

«Je vais toujours me souvenir du bruit qui a résonné dans le stade quand Josée a marqué», note la Trifluvienne, en vantant au passage l'esprit d'équipe régnant au sein de l'équipe canadienne. «Tout le monde vient célébrer au banc lorsqu'on marque. Ça permet à toute l'équipe de participer à ces moments spéciaux.»

Immédiatement après le but, le Canada a toutefois dû repousser les attaques rivales. «Il y a eu un cinq minutes intense. Erin (McLeod) a fait de très bons arrêts pour garder le momentum», souligne Nault.

Maintenant que les huitièmes de finale sont derrière elles, les Canadiennes devront patienter jusqu'à samedi soir avant de disputer leur prochain match. D'ici là, ce sera congé aujourd'hui, avant de reprendre une routine plus axée sur les quarts de finale, dès demain. «On est confiantes, mais on prend ça un match à la fois. On a progressé depuis le début du tournoi, mais il nous reste encore du travail à faire.»

Après avoir foulé le terrain une première fois, Marie-Ève Nault ne peut qu'espérer recevoir de nouveau l'appel du sélectionneur Herdman. «Ça fait un velours d'être appelée en remplacement. Ça prouve qu'il a toujours confiance en moi. Je vais rester prête», dit l'ex-membre de Lady Volunteers de l'Université du Tennessee.

vincent.gauthier@lenouvelliste.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer