Aigles junior: la série victorieuse se poursuit!

À son premier départ dans le baseball junior... (Photo: Andréanne Lemire, Le Nouvelliste)

Agrandir

À son premier départ dans le baseball junior élite, Samuel Savard a livré un match complet, ne concédant que trois coups sûrs et un point mérité.

Photo: Andréanne Lemire, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Martin Gagnon a croisé le marbre sur une erreur en fin de septième manche, dimanche soir, et les Aigles Plante Sports sont demeurés invaincus dans la Ligue de baseball junior élite du Québec pour un 17e match de suite. Ils ne sont plus qu'à quatre gains d'égaler la marque établie par les Cardinals de LaSalle en 1995.

Après avoir vaincu Saguenay en neuf manches vendredi et s'être payés les Ailes du Québec deux fois plutôt qu'une le lendemain, la troupe de Rémi Doucet a enchaîné avec deux triomphes aux mains du Hull-Volant de Gatineau par des marques de 5-1 et 6-5. Les Aigles se réveillent ce matin avec un dossier de 20-2, bon pour un pourcentage d'efficacité de ,909!

«On a été meurtris toute la semaine en raison des blessures et du calendrier difficile, nous n'avions pas beaucoup de ressources en fin de semaine. Mais on a un beau groupe qui n'a pas besoin d'être motivé pour livrer la marchandise. En plus, on sent que les équipes nous redoutent», soulignait Doucet avec fierté, qui engrangeait une 295e victoire en dix ans à titre d'entraîneur-chef des Aigles.

Le grand manitou réservait de bons mots à ses deux lanceurs partants. Samuel Savard a d'abord réussi un match complet à son premier départ dans le baseball junior élite, tandis que Derek Marchand, une autre recrue, a bien paru en cinq manches. La victoire est allée à Francis Désilets, venu en relève.

«Les vétérans avaient à coeur que les jeunes gagnent aujourd'hui, ça se sentait. Gagnon, un de nos leaders, a entamé la septième avec un double et il est venu marquer par la suite. On lui en demande beaucoup ces temps-ci avec la blessure du receveur Chandi Brazeau, mais il répond à la pression. S'il a été fumant au monticule, il l'est aussi comme receveur.»

Les Aigles ont aussi battu les Ailes deux fois samedi, un bel exploit compte tenu que la formation mise sur les meilleurs joueurs de 16 et 17 ans au Québec.

Cette semaine, les Trifluviens joueront à Charlesbourg jeudi et Longueuil samedi pour un programme double.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer