Un Glorieux chez les Panthères

Le responsable du programme de hockey au CMI,... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le responsable du programme de hockey au CMI, Denis Francoeur, et le directeur général de l'établissement, Réjean Lemay, étaient bien fiers d'annoncer l'identité de leur nouvel ambassadeur, Robert Rousseau. Sur la photo, il est accompagné de son petit-fils, William, gardien des Panthères du CMI.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Après Marc-André Bergeron, Alex Burrows et Patrick Lalime, les Panthères de l'Académie de hockey Denis Francoeur du Collège Marie-de-l'Incarnation pourront compter sur un quadruple vainqueur de la Coupe Stanley à titre d'ambassadeur.

L'ancien attaquant du Canadien de Montréal Robert Rousseau a en effet accepté de parrainer le programme pour lequel évolue son petit-fils, le gardien William Rousseau.

Pour le nouvel ambassadeur, c'est avec empressement qu'il a accepté l'invitation de Denis Francoeur. Le 20e meilleur marqueur de l'histoire du Tricolore est littéralement en admiration devant ce programme.

«Ce qu'on voit avec ce programme, c'est tout simplement formidable. Avoir le choix entre devenir joueur de hockey ou encore médecin ou avocat, ça n'existait pas dans notre temps. Je lève mon chapeau aux personnes qui travaillent fort pour permettre aux jeunes d'avoir ce choix», a vanté le récipiendaire du trophée Calder en 1962.

Au moment de prendre la parole en conférence de presse, l'ex-numéro 15 des Glorieux a bien pris soin d'adresser un précieux conseil aux jeunes porte-couleurs des Panthères. «Suivez vos cours attentivement pour vous assurer qu'après le hockey que vous aimez tant, vous pourrez avoir une carrière dans un autre domaine», a-t-il lancé.

De son côté, Denis Francoeur affichait un large sourire en annonçant le partenariat avec un ex-Canadien au parcours aussi étoffé. «Nous sommes choyés en Mauricie de pouvoir miser sur des légendes du hockey qui nous représentent aussi bien et Bobby Rousseau est l'une d'entre elles. Des gens comme lui n'ont pas le reconnaissance qu'ils devraient pour tout ce qu'ils ont fait dans le monde du hockey», mentionne celui qui a aussi annoncé l'arrivée de Christian Sauvageau à titre de coordonnateur du développement hockey chez les Panthères.

AU SEIN D'UN RÉSEAU AMÉRICAIN

Après avoir mis sur pied des formations U11, U13 et U15 au cours des trois dernières années, les Panthères lanceront les activités de leur équipe U17 à compter de cet automne, ce qui viendra boucler leur structure.

De plus, à compter de l'an prochain, le CMI alignera une formation dans la Ligue Prep School Hockey Federation (PSHF), un réseau regroupant des formations des États-Unis, de l'Ontario, du Québec et du Nouveau-Brunswick.

Pour cette première année dans le réseau U16, les protégés de Denis Francoeur participeront à seulement deux de sept compétitions, celles de Burlington et Lennoxville.

En plus des Panthères, le Collège Bishop sera la seule autre formation de la Belle Province à participer aux activités de ce nouveau circuit.

Si tout se déroule rondement au sein de la PSHF, Denis Francoeur aimerait y greffer son équipe à temps plein pour la saison 2016-2017.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer