Record de participation au Critérium Marmen

Un record de participation a été établi lors... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Un record de participation a été établi lors de la 11e édition du Critérium Marmen de la Virée du Maire, avec 177 jeunes âgés de 7 à 16 ans inscrits sur la ligne de départ.

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Olivier Gamelin
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le Critérium Marmen était de retour, samedi, pour sa 11e édition dans le cadre de la Virée du Maire de Trois-Rivières. Cette véritable course spectacle aura permis de jeter les projecteurs sur la relève québécoise du cyclisme. Cette année, ils étaient 177 jeunes âgés de 7 à 16 ans inscrits sur la ligne de départ, un record de participation bien au-delà des 130 inscriptions espérées.

Le circuit s'étirait sur 1,2 kilomètre et empruntait les rues des Forges, Royale, Radisson et Notre-Dame. Un circuit fermé où les cyclistes étaient invités à faire le plus de tours possibles dans un temps donné. Une course où le chronomètre rivalisait avec l'odomètre. Un spectacle sans temps mort où les spectateurs voyaient défiler le peloton de cyclistes à de multiples reprises.

Membre du comité organisateur de l'événement et président de l'Équipe Vélo Mauricie, Serge Boudreau se réjouit de la popularité de cette épreuve de cyclisme. «C'est plutôt rare au Québec les courses sur circuit urbain. Les gens ont profité du beau temps pour venir au centre-ville, donc cela a eu un bon impact au niveau de la promotion de notre sport. Lors du Critérium, on se rend compte du potentiel de nos jeunes cyclistes. Et les jeunes aiment bien rouler devant un public.»

La Mauricie était bien représentée à ce critérium trifluvien, parmi les participants de Montréal, Québec, Sherbrooke, Alma et Laval. L'Équipe Vélo Mauricie présentait pas moins de 37 jeunes, dont Tristan Guillemette, 15 ans, qui est monté sur la deuxième marche du podium dans la catégorie cadet. Dans la catégorie bibite, la jeune Estelle Duquette a gravi la plus haute marche, alors que Vanessa Trufer a remporté une deuxième place dans la catégorie atome.

«Le Critérium est une belle course pour prendre de l'expérience, goûter à ça. C'est le meilleur endroit pour avoir le goût de continuer à faire du vélo», souligne Serge Boudreau.

Cette 11e édition aura été l'excuse idéale pour rendre un hommage posthume et senti au cycliste Réal Lamothe, d'où le trophée de la victoire des meilleurs espoirs cadets tire son nom.

Décédé en 2002, Réal Lamothe a dominé la route et la piste entre les années 1946 et 1951. Il a, entre autres, été nommé au Temple de la renommée des sports de la Mauricie pour sa contribution au cyclisme et au journalisme sportif. À seulement 16 ans, il remportait la course entre Trois-Rivières et La Tuque, une distance de 196 kilomètres.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer