Simon Kean se qualifie à l'arraché!

Simon Kean défendra les couleurs du Canada aux... (Photo: Olivier Croteau Le Nouvelliste)

Agrandir

Simon Kean défendra les couleurs du Canada aux Jeux panaméricains.

Photo: Olivier Croteau Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(TROIS-RIVIÈRES) Le Trifluvien Simon Kean peut dire merci à son rival brésilien, Rafael Duarte! Grâce à la victoire de ce dernier en finale des qualifications panaméricaines, tard lundi soir à Tijuana au Mexique, le boxeur du club Performance de Trois-Rivières a mérité son laissez-passer pour les Jeux panaméricains de Toronto.

Tous les espoirs de Kean reposaient sur les épaules de Duarte, ce même Brésilien qui avait freiné sa route au premier tour des qualifications en remportant les trois rounds de leur duel. Comme le sud-américain a finalement été couronné, le protégé de Jimmy Boisvert a obtenu le cinquième et dernier billet disponible pour le rendez-vous de Toronto 2015 qui aura lieu à la mi-juillet.

Joint par Le Nouvelliste au Mexique avant son vol de retour au pays, le colosse de 26 ans était bien heureux de pouvoir représenter le Canada à ce rendez-vous d'envergure. Il ne cache toutefois pas qu'il aurait aimé obtenir sa place avec un résultat plus convaincant. «Je suis content d'aller à Toronto! C'est sûr que j'aurais préféré y accéder par la grande porte, mais l'objectif a quand même été atteint», souligne le champion canadien.

Déçu de s'incliner dès le premier tour contre Duarte, Kean a tout de même pu évaluer sa prestation avec une meilleure perspective, plus le tournoi avançait. «Le tirage au sort a fait en sorte que j'ai affronté le favori en partant. En regardant ses autres combats, je considère que je suis celui qui lui a donné la meilleure opposition, surtout lors de notre troisième round. Ça faisait longtemps que je n'avais pas boxé, il y avait un peu de stress de mon côté. Mais je suis convaincu que j'ai ma place aux Jeux panaméricains», mentionne-t-il.

À Toronto, où il se mesurera aux huit meilleurs boxeurs super-lourds de la zone panaméricaine, Kean obtiendra une excellente vitrine pour démontrer son savoir-faire en plus d'affronter une opposition très relevée. Voilà deux facteurs très positifs pour lui avant de faire un éventuel saut chez les professionnels.

«Je veux aller chez les pros, mais avant je veux acquérir de l'expérience chez les amateurs. Je veux connaître de grosses performances et en plus ça va me donner une excellente visibilité», souligne-t-il, tout en rappelant son désir de participer également aux championnats continentaux et aux Mondiaux de boxe amateur. «Ça va me faire un gros été!», sourit le pugiliste qui devrait disputer son prochain combat le 20 juin prochain, à Toronto, afin de peaufiner sa préparation pour les Panaméricains.

Kean s'ajoute ainsi au groupe de Mauriciens déjà qualifiés pour Toronto 2015, en compagnie de Laurence Vincent-Lapointe (canoë), Gabriel Beauchesne-Sévigny (canoë), Hugo Houle (cyclisme) et Isabelle Rioux (quilles).

vincent.gauthier@lenouvelliste.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer