Bafoués 9-1, les Aigles remportent tout de même la série

Les frappeurs des Miners, auteurs de 15 coups... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les frappeurs des Miners, auteurs de 15 coups sûrs, ont bien vu la balle dimanche après-midi au stade Fernand-Bédard.

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Que font les joueurs des Aigles le samedi soir? Certains dirigeants se posent probablement la question!

Auteurs d'à peine neuf victoires en 30 sorties les dimanches après-midi, les Trifluviens (7-6) n'ont rien fait qui vaille pour améliorer cette fiche. Au contraire, ils ont subi leur première défaite de la saison à domicile en s'inclinant 9-1 devant les Miners de Sussex (3-9). Du coup, les visiteurs ont freiné à six une vilaine séquence de revers.

Les Aigles tentaient de balayer une deuxième série consécutive à la maison, eux qui avaient eu le dessus vendredi et samedi. Avec l'as artilleur Matthew Rusch, tous les espoirs étaient permis. Mais puisqu'il semble toujours connaître des difficultés quand il lance de jour, le vétéran n'a pas su guider les siens.

Ses 11 coups sûrs et sept points mérités accordés en quatre manches ont coulé les Aigles. Rusch a notamment concédé deux doubles, un triple et un circuit, ce dernier à Reggie Abercrombie. L'ancien des Goldeyes de Winnipeg s'est réveillé au bon moment pour les Miners, qui n'ont jamais été intimidés dans ce match: ils ont dominé 15-5 au chapitre des coups sûrs, en plus de bénéficier de deux erreurs des locaux.

«Les gars dormaient encore», a lancé avec une pointe d'ironie le gérant Pierre-Luc Laforest, loin d'être anéanti par la piètre prestation des siens en ce jour du Seigneur. «Ça va arriver dans une saison. Mais on est ici pour jouer 100 matchs, alors il faut essayer de limiter ces sorties là.»

Rusch, rappelait-il, n'avait bénéficié que d'un congé de trois jours au lieu de quatre en raison du programme double contre Québec jeudi dernier.

Parlant des Capitales, ils seront de passage au stade Fernand-Bédard lundi soir et mardi pour une courte série de deux parties. Si la météo collabore, on devrait avoir droit à de bons duels avant le départ des Aigles pour le Midwest américain.

Carnet de notes

Le joueur de troisième but Eric Grabe avait repris son poste dimanche au coin chaud, alors que Daniel Mateo patrouillait le premier coussin. Grabe n'est plus incommodé par sa blessure à l'ischio-jambier...

Les Québécois Jonathan Jones et Sasha Lagarde ont obtenu une journée de congé dimanche, tandis que Simon Gravel de Repentigny agissait à titre de receveur pour la troisième fois de la saison. Il a commis une erreur en première manche, mais s'est bien repris par la suite....

Dans le cas de Jones, Laforest s'est montré optimiste, même si son poulain connaît des difficultés au bâton. Il devrait être en uniforme lundi soir....

Pedro Lopez a porté à sept sa séquence de matchs avec au moins un coup sûr, mais il a aussi été coupable d'une erreur en première manche. Erreur qui a permis aux Miners d'ouvrir la marque...

Actif pendant quatre manches en relève à Rusch, David Leblanc a vu de l'action pour la première fois de la saison à Trois-Rivières. Le test a été, somme toute, assez concluant...

L'autre releveur québécois des Aigles, Philippe-Alexandre Valiquette, se disait quant à lui encouragé par ses plus récentes performances. Il a récolté samedi son deuxième sauvetage dans un court gain de 3-2. Une soirée ponctuée de nombreuses erreurs de la part des Miners.

«Ça va de mieux en mieux, analysait-il dimanche. Il fait encore froid, mais je suis confiant d'atteindre les 95 miles à l'heure avec ma rapide d'ici un mois.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer