Baseball junior: week-end parfait pour les Aigles

L'offensive des Aigles Plante Sports a été particulièrement... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

L'offensive des Aigles Plante Sports a été particulièrement prolifique, dimanche, contre le Rocket Big Bill de Coaticook, en produisant 17 points lors du programme double qu'ils ont balayé au stade Fernand-Bédard.

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Avec trois victoires en autant de sorties ce week-end, les Aigles Plante Sports de Trois-Rivières sont demeurés juchés au sommet de la division Financière Sun Life et de la Ligue de baseball junior élite du Québec.

Dimanche, au stade Fernand-Bédard, la formation de Rémi Doucet a balayé le programme double qui l'opposait au Rocket Big Bill de Coaticook, une formation qui n'a toujours pas goûté à la victoire depuis le début de la saison.

N'empêche que les Aigles ont bien failli se faire jouer un vilain tour contre cette équipe de queue de peloton. Après deux manches de jeu, les visiteurs avaient le vent dans les voiles et s'étaient même forgé une priorité confortable de 7-2.

Sans jamais paniquer, Trois-Rivières a grugé l'écart petit à petit avant d'exploser avec huit points en sixième manche pour compléter la remontée et s'imposer 12-7.

«J'ai senti que les gars avaient confiance qu'ils allaient revenir. On a trouvé le moyen de gagner et c'est positif. On ne voulait pas être la première équipe à échapper un match contre Coaticook», avoue Doucet.

Dans le deuxième match de l'après-midi, les Aigles ont signé un gain de 5-1 lors duquel le lanceur Samuel Cournoyer s'est bien débrouillé à son premier départ de la saison sur la butte (5 manches, cinq coups sûrs, un point mérité).

«Ça faisait un moment qu'il attendait son premier match et il était prêt», sourit son entraîneur.

Vendredi, les Trifluviens (8-2) avaient signé un gain important de 4-1 contre leurs rivaux de division, les Diamants de Québec (10-4).

«C'était une performance inspirée, réalisée à Québec en plus, où ce n'est jamais facile de gagner. On a prouvé qu'on pouvait gagner contre ces équipes. Cette victoire nous permet de passer un message», se réjouit Doucet, vantant au passage le travail au monticule de Joey Toupin (victoire) et Kevin Bergeron (sauvetage).

Au bâton, Francis Désilets (cinq points comptés), Martin Gagnon (3 points comptés, deux points produits) et Raphaël Gladu (quatre points comptés, trois points produits) ont dirigé l'attaque lors des trois victoires. Doucet a également tenu de bons mots à l'endroit de la recrue Christopher Bellemare qui a complété le week-end avec trois coups sûrs, un point compté et un point produit.

Les Aigles, qui ont maintenant remporté leur cinq derniers matchs, reprendront le collier vendredi en rendant visite aux Voyageurs de Saguenay.

Deux revers des Cascades

Pendant ce temps, dans la Ligue de baseball majeur du Québec, les Cascades de Shawinigan (2-4) ont poursuivi leur glissade en prolongeant le séquence de revers à quatre.

Après avoir baissé pavillon 8-0 vendredi à Sainte-Thérèse contre les Brewers, la formation de Patrick Bourbeau s'est inclinée 5-4 devant les Pirates de Saint-Jean-sur-Richelieu, samedi.

Dans la défaite, Vincent Bourget a continué de causer des dommages à la plaque avec trois coups sûrs, un point marqué et deux points produits. Luc Lafrenière et Anthony Pelletier ont produit les autres points des Shawiniganais.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer