Les Beauchesne-Sévigny s'éclatent à Copenhague

Gabriel Beauchesne-Sévigny était en extase lorsqu'il est grimpé...

Agrandir

Gabriel Beauchesne-Sévigny était en extase lorsqu'il est grimpé sur la première marche du podium, à Copenhague, pour recevoir sa médaille d'or obtenue en C1 5000m.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Trois-Rivières) Gabriel Beauchesne-Sévigny a connu un de ses meilleurs week-end en carrière sur le circuit de la Coupe du monde, à Copenhague au Danemark, alors qu'il a récolté trois médailles, dont une d'or en canoë individuel.

Geneviève Beauchesne-Sévigny (à droite) a remporté l'argent en... - image 1.0

Agrandir

Geneviève Beauchesne-Sévigny (à droite) a remporté l'argent en K4 200m avec ses coéquipières Kathleen Fraser, Hannah Vaughan et Émilie Fournel.

La fin de semaine avait d'abord bien débuté, samedi, avec son coéquipier Benjamin Russell alors qu'ils ont décroché l'argent en C2 1000m, l'épreuve olympique sur laquelle ils misent pour représenter le Canada à Rio en 2016.

«Le C2 1000m, c'est l'épreuve la plus importante. C'était un très bon résultat de finir deuxièmes, car on a battu les champions olympiques de 2012. Avec un tel résultat, ça montre qu'on est sur la bonne voie, autant dans notre préparation technique que physique», se réjouissait le Trifluvien de 30 ans, hier en entrevue avec Le Nouvelliste depuis le Danemark.

Toujours avec son partenaire Russell, Beauchesne-Sévigny a raflé le bronze en C2 200m alors que le duo s'est permis une nouvelle stratégie. «On a essayé de me placer au devant du bateau, comme je suis meilleur dans le sprint. C'était pour s'amuser et changer un peu la routine, mais ç'a bien fonctionné!»

Évidemment, c'est la finale du C1 5000m, une épreuve d'endurance, qui a été particulièrement vive en émotions, surtout lorsqu'est venu le temps de grimper sur la plus haute marche pour entendre l'hymne national du Canada. «Ça faisait deux fois que j'allais sur le podium pour entendre un autre hymne national que le nôtre alors je me suis dit que c'était assez, rigole-t-il. J'ai vraiment tout donné au début et ça faisait très mal vers la fin de la course. C'était vraiment une épreuve pour survivants», note le Trifluvien.

Pour le porte-couleurs du Club de canoë-kayak de Trois-Rivières, il s'agit d'une de ses meilleures séquences en carrière. «En 2013, j'avais aussi gagné l'or au 5000m, mais là c'est un peu plus spécial car c'est une année pré-olympique», explique celui dont les énergies seront maintenant dirigées vers les Jeux panaméricains qui auront lieu à Toronto en juillet.

Geneviève sur le podium aussi

Gabriel n'est pas le seul Beauchesne-Sévigny à ramener une médaille du Danemark. Sa soeur Geneviève a en effet mérité l'argent en K4 200m en compagnie de ses coéquipières habituelles, Émilie Fournel, Hannah Vaughan et Kathleen Fraser.

Lors de l'épreuve olympique du K4 500m, l'embarcation canadienne a terminé en neuvième position.

De son côté, après avoir été limité à une finale B le week-end dernier en Allemagne, Marc-Alexandre Gagnon a terminé au pied du podium du K2 200m. Cette semaine, le Trifluvien faisait équipe avec l'olympien Ryan Cochrane. Il espère obtenir une des deux places disponibles parmi les quatre athlètes en lice pour représenter le Canada en K2 aux Championnats du monde.

Enfin, Laurence Vincent-Lapointe a poursuivi sa domination sur la scène du canoë féminin, lors de la Coupe des femmes présentée à Boulogne-sur-Mer, en France. Lors de son épreuve fétiche, le C1 200m, la Trifluvienne a encore été intouchable, remportant la compétition avec deux secondes de priorité sur sa plus proche poursuivante.

La protégée du CKTR a remis ça en duo avec sa compatriote Katie Reid lors du C2 200m, s'imposant confortablement devant un tandem de l'Équateur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer