Le Bellemare quitte Louiseville

Le Bellemare de Louiseville déménage.... (Photo: Courtoisie Sandra Charette)

Agrandir

Le Bellemare de Louiseville déménage.

Photo: Courtoisie Sandra Charette

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(Louiseville) Champion des dernières séries dans la Ligue senior de la Mauricie, le Bellemare de Louiseville se cherche depuis quelques heures un nouveau port d'attache. La direction de l'équipe a pris cette décision jeudi après l'échec des négociations avec les autorités municipales concernant les conditions entourant l'utilisation du centre sportif.

Le Bellemare cherchait à soutirer une entente plus avantageuse. Après plusieurs semaines de discussion, la formation senior s'est rendue à l'évidence qu'elle n'obtiendrait pas ce qu'elle désirait, alors elle se retrouve bien malgré elle en mode solution.

«Nous avons investi temps et argent de façon bénévole depuis des années. Notre saine gestion a inspiré d'autres organisations dans notre ligue et nous en sommes très fiers. Louiseville est un ville de hockey riche en tradition et en victoires épiques. On voulait en faire partie et poursuivre cette tradition d'excellence. Nous pensons avoir contribué à faire vibrer la population au rythme de nos succès. Le sentiment d'appartenance envers notre équipe est indéniable. C'est une vraie tragédie que d'y mettre un terme comme ca», a fait savoir le Bellemare par voie de communiqué.

Jeudi soir, l'un des copropriétaires du Bellemare, Alain Bernard, a été plus précis sur les motifs qui causent cette séparation. «On paie 100 % de nos heures de glace, le double du hockey mineur et du patinage artistique. On demande simplement le même traitement», explique Bernard.

«Il y a eu des promesses faites, qui n'ont jamais été tenues. C'est décevant compte tenu des retombées qu'une équipe comme la nôtre génère. On a perdu 17 000 $ l'an dernier même si nous avons gagné le championnat, on n'a pas le choix de trouver des solutions. Nous sommes à environ 6000 $ de nous entendre, en plus de quelques irritants à éliminer, mais on ne sent aucune volonté de la Ville de Louiseville de faire son bout de chemin, alors on se doit de prendre des décisions.»

Les actionnaires de l'équipe vont étudier deux options au cours des prochains jours, soit la relocalisation ou la vente de l'équipe. Bernard confie que la ville de Daveluyville est très intéressée à accueillir l'équipe orpheline. «Le député Marc Plante nous a offert son aide aujourd'hui (jeudi) pour trouver une solution mais il commence à se faire très très tard», a-t-il conclu.

Du côté des autorités de la LHSAM, on s'explique mal l'intransigeance de la Ville de Louiseville. «Je suis assommé par le dénouement de ce dossier», pestait le président Alain Beauchamp. «Je savais que les négociations étaient difficiles, mais le Bellemare avait bon espoir de réussir à ficeler une entente. On avait des plans B et C dans notre manche mais on ne croyait pas en avoir besoin! C'est malheureux pour les fans de hockey de cette ville, un des bons marchés de hockey senior au Québec.»

Ce ne sera vraisemblablement pas le seul mouvement à l'intérieur de la LHSAM. Déjà, on savait que les propriétaires des Barons de Cap-de-la-Madeleine avaient mis les voiles pour s'installer à Joliette. Or Le Nouvelliste a appris jeudi que Cap-de-la-Madeleine restera dans les cadres du circuit, avec un nouveau groupe d'actionnaires formé entre autres de Michel Aubry et de Patrick Lampron. Par ailleurs, des discussions sont très avancées entre la LHSAM et la Ligue de l'Estrie pour une possible fusion. Beauchamp n'a pas nié que les deux circuits discutent mariage. «La Ligue de l'Estrie est très intéressée, il reste à nos propriétaires à se positionner dans ce dossier. On va en discuter la semaine prochaine.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer