Éric Gagné au monticule pour les Aigles?

Si sa santé le lui permet, Éric Gagné... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Si sa santé le lui permet, Éric Gagné aimerait lancer un match, voire quelques- uns, avec les Aigles au cours de l'été.

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le gagnant du trophée Cy-Young en 2003 endossera-t-il l'uniforme des Aigles de Trois-Rivières cet été?

Selon ce que Le Nouvelliste a appris, Éric Gagné jonglerait avec l'idée d'effectuer un retour au jeu. Le directeur général de l'équipe, René Martin, a admis que le plus riche actionnaire du groupe de propriétaires s'était entraîné fort au cours de l'hiver dans le but de revenir à la compétition.

On ne parle toutefois pas d'un retour à temps plein. Si cela se concrétise - ce qui est loin d'être acquis - Gagné pourrait voir de l'action pendant un match. «C'est certain qu'on aimerait remplir le stade si Éric nous confirme que ça peut fonctionner», mentionne Martin, en constante communication avec le principal concerné depuis quelques semaines.

«Nous échangeons beaucoup de courriels et de textos en vue de l'ouverture locale, mais le sujet a rapidement tourné vers un potentiel retour. J'ai été assez surpris. Écoute, c'est un gagnant du Cy Young! C'est certain qu'on le veut sur le monticule au stade si la santé lui permet!»

Éric Gagné a évolué dans les ligues majeures entre 1999 et 2008, remportant le Cy Young avec les Dodgers au terme de la saison 2003. Il a notamment réussi 84 sauvetages consécutifs entre août 2002 et juillet 2004, un record qui subsiste toujours. Malgré un séjour difficile à Boston en 2007, il a fait partie de l'équipe championne de la Série mondiale avec les Red Sox.

Éclaboussé par le rapport Mitchell au terme d'une enquête de 20 mois sur le dopage dans le baseball majeur, Gagné n'a pas été épargné par les blessures non plus. En 2009, encouragé entre autres par le receveur Pierre-Luc Laforest, il tente sa chance avec les Capitales de Québec dans la Ligue Can-Am.

Les partisans de la Vieille capitale adoptent rapidement Gagné qui, malgré des débuts difficiles en raison de ses blessures, parvient à s'imposer. Il aidera Québec à remporter le championnat des séries éliminatoires.

Cet hiver, Laforest a eu vent des intentions de son ami. «Je ne sais pas si ça va se matérialiser, mais je sais une chose: Éric a une éthique de travail irréprochable. Beaucoup de joueurs auraient arrêté quand il avait ses problèmes au bras à Québec. Il a continué à travailler, je le voyais au gym tous les matins. Alors non, je ne serais pas tant surpris qu'il essaie de revenir pour quelques matchs. Et on l'accueillerait à bras ouverts.»

Selon René Martin, Gagné, l'actionnaire, devrait se pointer au stade Fernand-Bédard au début de l'été. On en saura assurément davantage sur ses projets comme lanceur à ce moment-là.

Carnet de notes

René Martin a confirmé lundi avoir vendu plus de 400 billets de saison. Les forfaits Flexi-choix, au nombre d'environ 1500, ont aussi été prisés.

Les Aigles du réseau AA de Baseball Mauricie participeront à la cérémonie d'introduction des joueurs de la Can-Am mardi soir.

La jeune Maïka Bélisle, qui s'est produite au Centre Bell, chantera les hymnes nationaux. Finalement, le maire Yves Lévesque effectuera le lancer protocolaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer