Coupe du monde de canoë-kayak: Gagnon entre en scène

Marc-Alexandre Gagnon participera à sa première Coupe du monde senior,... (Photo: canoë-kayak Canada)

Agrandir

Marc-Alexandre Gagnon participera à sa première Coupe du monde senior, ce week-end en Allemagne, à l'épreuve du C2 200m.

Photo: canoë-kayak Canada

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Absent de la première tranche de la Coupe du monde, Marc-Alexandre Gagnon connaîtra son baptême de feu sur la scène mondiale senior ce week-end, à l'occasion de la deuxième étape qui sera disputée à Duisbourg, en Allemagne.

Pour le kayakiste de 24 ans, ce rendez-vous représente un premier pas vers une éventuelle participation aux Jeux olympiques de Rio 2016.

«Plus le départ des courses approche, plus l'excitation monte. La compétition sera très relevée avec la présence du top 14 des championnats mondiaux de 2014», a-t-il indiqué au Nouvelliste depuis le Vieux continent.

Ce week-end, le membre du Club de canoë-kayak de Trois-Rivières fera équipe avec Étienne Morneau en K2 200 m. La semaine suivante, au Danemark, c'est à bord de la même embarcation que l'olympien Ryan Cochrane qu'il sera en action. «L'entraîneur (Frédéric Jobin) essaie de trouver la meilleure combinaison possible. Étienne et moi, nous avons travaillé très fort et on est confiants de pouvoir livrer la marchandise. Puis avec Ryan, on va devoir s'ajuster l'un à l'autre, mais notre duo sera plus léger ce qui pourrait nous avantager», mentionne Gagnon.

Selon les performances réalisées face à l'élite mondiale, l'entraîneur choisira ensuite deux des quatre kayakistes présents en Coupe du monde pour former le duo qui représentera le pays aux championnats du monde. Ce prestigieux rendez-vous, présenté en Italie au mois d'août, servira d'ailleurs de qualification pour Rio 2016.

Un ticket pour Toronto?

Outre Gagnon, trois autres Trifluviens prendront d'assaut le bassin d'eau à Duisburg.

Médaillé de bronze en compagnie de Benjamin Russell au Portugal, Gabriel Beauchesne-Sévigny tentera de mériter son billet pour les Jeux panaméricains de Toronto et les championnats du monde.

Pour ce faire, il devra devancer l'autre équipage canadien qui participera à la Coupe du monde en C2 1000m, composé de l'Ontarien Paul Bryant et le Néo-Écossais Craig Spence.

Chez les femmes, Laurence Vincent-Lapointe tentera de conserver son élan du week-end dernier alors qu'elle était grimpée à deux reprises sur la plus haute marche du podium en C1 200m et C2 200m. Elle sera de nouveau en lice lors de ces deux épreuves.

Quant à Geneviève Beauchesne-Sévigny, qui s'entraîne maintenant au club de Lac-Beauport, elle tentera d'atteindre la finale A du K4 500m avec ses coéquipières Émilie Fournel, Kathleen Fraser et Hannah Vaughan. Lors de la première Coupe du monde, le quatuor s'est classé sixième.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer