Les Aigles perdent leur match inaugural

Il a eu une rencontre difficile, mais Matthew... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Il a eu une rencontre difficile, mais Matthew Rusch n'a pas reçu beaucoup d'appui de son attaque, jeudi, contre les Boulders.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La soirée avait bien commencé, mais ça n'a pas duré.

Eric Grabe a produit le seul point de... (Photo: Le Soleil) - image 1.0

Agrandir

Eric Grabe a produit le seul point de son équipe.

Photo: Le Soleil

Pour une troisième année consécutive, les Aigles ont perdu leur rencontre inaugurale dans la Ligue Can-Am. Après des échecs à Québec en 2013 et contre le New Jersey à Trois-Rivières l'an passé, les joueurs de Pierre-Luc Laforest ont dû s'avouer vaincus par la marque de 5-1, jeudi, à Rockland, face aux champions en titre.

Cette soirée inaugurale mettait aux prises deux des meilleurs lanceurs du circuit: Matthew Rusch du côté des Aigles et Richard Salazar chez les Boulders. Comme vous vous en doutez, c'est ce dernier qui a eu le dessus.

Périlleux en attaque

Rusch a effectivement connu une difficile soirée au travail, sans doute l'une des plus ardues depuis son arrivée à Trois-Rivières. En six manches, le New-Yorkais de 32 ans a permis cinq points mérités, dix coups sûrs et un but sur balles, des statistiques qui éclipsent ses sept retraits sur des prises.

À sa défense, il n'a pas été appuyé par son offensive. Le seul point des Aigles a été inscrit dès la manche initiale, quand Eric Grabe, utilisé comme quatrième frappeur, a poussé Jose Cuevas au marbre. Pendant ce tour au bâton, les Trifluviens ont bénéficié de deux erreurs des voltigeurs Stephen Cardullo et Joe Maloney.

«Il aurait fallu continuer à frapper après la première manche», convenait Laforest en fin de soirée. «Matt (Rusch) a fait quelques erreurs, mais on a manqué de concentration au bâton. Salazar a été bon, mais il n'a rien fait d'extraordinaire. Nous sommes passés sous la balle trop souvent.»

Cuevas, en plus de son point marqué, a claqué deux coups sûrs. Pedro Lopez, Daniel Mateo, Kyle Lafrenz et le Québécois Jonathan Jones revendiquent les autres. Mateo, cependant, devra s'ajuster puisqu'il n'a pas eu l'air très brillant à la plaque. On s'attend à plus d'un joueur de puissance comme lui.

«Grabe était le quatrième frappeur parce que je ne crois pas qu'on mise sur un quatrième typique. Mateo pourrait le devenir, sauf qu'il faut lui laisser le temps.»

Dans le camp des Boulders, Maloney s'est racheté de sa bourde au champ droit en produisant deux points. Rockland a pris les devants en troisième manche et n'a plus jamais regardé derrière. Les Aigles, eux, ont mordu la poussière.

«Personne ne va se mettre à paniquer après cette défaite, mais ça aurait été le fun d'avoir une meilleure sortie. La bonne nouvelle, c'est qu'on peut se reprendre dès demain (ce soir).»

Jadd Schmeltzer (un coup sûr, septième manche) et David Leblanc (parfait en huitième) ont complété le travail au monticule, en relève à Rusch. Conséquences de deux erreurs successives de Grabe au troisième coussin, Leblanc a dû composer avec deux coureurs sur les sentiers, mais il s'en est habilement tiré.

Carnet de notes

Une cérémonie d'une trentaine de minutes a eu lieu avant le premier lancer, question de souligner le premier championnat de l'histoire des Boulders...

Rusch a réalisé un beau jeu en épinglant Jared McDonald au premier coussin. Cette séquence a mis un terme à la première manche...

C'est Frédéric Hanvi qui a entamé la saison comme voltigeur de gauche. Sasha Lagarde patrouillait le champ droit. Craig Hertler a donc été laissé de côté...

Les amateurs des Aigles qui ont suivi le match sur le site web de la Ligue Can-Am ont sans doute apprécié la qualité de diffusion du reportage. Les images transmises sur le terrain et l'angle des nombreuses caméras rendent le visionnement agréable...

Les deux équipes se retrouvent ce soir. Pour l'occasion, Laforest confiera la balle à Mike Bradstreet, qui a remporté quatre parties en cinq décisions l'année dernière pendant la deuxième portion du calendrier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer