Les Aigles l'emportent à Shawinigan

Steeve Dubé a bien fait au monticule pour... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Steeve Dubé a bien fait au monticule pour les Cascades face aux Aigles.

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Shawinigan) Les Aigles de Trois-Rivières ont conclu leur calendrier préparatoire avec une victoire de 5-0, lundi, face aux Cascades de Shawinigan devant une foule animée de 577 personnes.

Si les Shawiniganais avaient répondu présents, le lanceur Steeve Dubé a fait de même pour les Cascades. Celui qui avait réussi un match sans point ni coup sûr lors de son dernier départ est revenu à la charge en ne donnant qu'un seul point aux Aigles en quatre manches.

«Il faut rendre crédit à Steeve, qui a bien lancé, a souligné Pierre-Luc Laforest. Honnêtement, ce soir, ce n'était pas la plus belle partie à voir de notre côté. Nous étions flats au bâton.»

Les Aigles ont finalement connu du succès offensivement en marquant trois points en cinquième manche, puis un autre en sixième. Éric Grabe qui, contrairement à certains de ses coéquipiers, connaît un bon camp à l'attaque, a frappé un circuit.

«Il faudra que quelques frappeurs fassent leur job, mais j'ai vu de très belles choses de la part de nos lanceurs.»

Au monticule, Mike Bradstreet a récolté la victoire pour les visiteurs, ne donnant aucun point tout en atteignant les 85 lancers. Sa tenue a de quoi satisfaire son gérant.

«Bradstreet a été Bradstreet. Il avait une bonne tombante avec un changement de vitesse glissant. La balle s'est tenue aux genoux tout le match et sa rapide bouge beaucoup. On le voyait, plusieurs balles étaient frappées à l'arrêt-court», a souligné Laforest, qui n'avait que de bons mots pour l'impressionnante foule shawiniganaise qui a rempli les estrades du parc multisports Réal-Dufresne.

Philippe-Alexandre Valiquette est venu compléter la rencontre et a lui aussi réalisé une bonne sortie. Éric Turcotte et Éric Dubois ont aussi été employés dans le camp shawiniganais.

Avec ce match, les Aigles concluent leur calendrier préparatoire avec un dossier de quatre victoires et une défaite, subie dimanche face aux Champions à Ottawa par la marque de 9-4. La veille, les Trifluviens l'avaient emporté 2-1 sur l'avenue Gilles-Villeneuve.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer