Tour d'Italie: une étape tranquille pour Houle

Hugo Houle... (Photo: Archives, Le Nouvelliste)

Agrandir

Hugo Houle

Photo: Archives, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sportcom

Le jeune italien Davide Formolo (Cannondale-Garmin) a lancé les dés et a été récompensé par une victoire mardi à la quatrième étape du Tour d'Italie, alors que le maillot rose est resté au sein de la formation Orica GreenEdge grâce à la deuxième place de l'Australien Simon Clarke. Hugo Houle a pour sa part fini 125e au sein d'un groupe de 67 cyclistes qui ont conclu à 20 minutes.

Le cycliste de Sainte-Perpétue a profité de l'étape pour augmenter son bagage d'expérience en grand tour. «Hier (lundi) et aujourd'hui (mardi), c'était un peu le même genre d'étape. Il n'y avait pas trop de moment de répit, de ligne droite. Ça montait, ça descendait, sur de petites routes sinueuses, avec des virages serrés. C'était assez technique, il fallait être vigilant.»

«Je suis rentré derrière dans un groupe assez tranquille parce que je savais que je n'avais pas de chance d'arriver devant et pour garder de l'énergie pour les moments opportuns. C'est une étape de plus dans la poche», a-t-il précisé en entrevue à Sportcom.

Les difficultés d'AG2R La Mondiale se sont par ailleurs poursuivies. L'Italien Matteo Montaguti a bien forcé à l'avant, mais ses efforts ont été vains et il a terminé 35e, à 4'56». Le Colombien Carlos Betancur, nouveau leader désigné, a manqué le coup et a été relégué au 55e rang, à 13 minutes et 15 secondes.

Laurent Biondi, le directeur sportif d'AG2R La Mondiale, ne s'est pas défilé en entrevue. «Pour nous, c'est une journée difficile, un début de Tour d'Italie difficile. Il va falloir serrer les coudes, se ressaisir.»

Clarke en rose

C'est une attaque au pied de la dernière ascension du jour qui a permis à Formolo, 22 ans seulement, de savourer sa première victoire dans une course professionnelle sanctionnée par l'Union cycliste internationale (UCI), à son premier grand tour en carrière.

L'Italien a roulé les 150 kilomètres entre Chiavari et La Spezia en un temps de 3 h 47 min 59s, devançant de 22 secondes Clarke, qui s'est imposé au sprint devant 11 coureurs, dont l'Italien Fabio Aru (Astana), 6e, l'Espagnol Alberto Contador (Tinkoff-Saxo), 9e, et l'Australien Richie Porte (Sky), 10e.

Clarke s'est du même coup emparé du maillot rose de meneur, perdu par son compatriote et coéquipier Michael Matthews, 129e mardi, en retard de 20 minutes.

Aujourd'hui, une arrivée au sommet dans un grand prix de la montagne de deuxième catégorie est notamment au menu, au terme de 152 kilomètres de course, entre La Spezia et Abetone.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer