COMMENTAIRE

À court du miracle

La tentative de remontée du Canadien a pris... (AP)

Agrandir

La tentative de remontée du Canadien a pris fin, mardi, en même temps que sa saison, le Lightning de Tampa Bay enlevant les honneurs du sixième match de la série demi-finale de l'Association Est au compte de 4-1, au Amalie Arena.

AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Canadien ne marquera pas l'histoire. Pas ce printemps, du moins.

Les espoirs de remontée miraculeuse ont été brusquement freinés, mardi à Tampa et, en bout de ligne, le manque de finition autour du filet de Ben Bishop aura eu raison du Tricolore.

Déjà que les tire-pois montréalais en avaient fait juste assez pour se débarrasser des Sénateurs au premier tour, la production offensive s'est avérée insuffisante contre la meilleure attaque du circuit Bettman.

Je veux bien croire que la défense permet de gagner des championnats et que Marc Bergevin est un apôtre de cette théorie. C'est légitime. Mais il faut tout de même un peu de mordant offensif pour veiller tard au printemps. Jetez un coup d'oeil aux équipes qui formeront le carré d'as.

Mardi, comme souvent depuis le début de la série, le Canadien a dominé ses rivaux en début de match. Cependant, le tableau était toujours vierge lorsque la menace s'est atténuée, notamment grâce à un brillant arrêt sur Tomas Plekanec et deux bâtons brisés en l'espace de 10 secondes par Andrei Markov.

Puis, Kucherov a touché la cible, encore lui. Il en aura marqué six en autant de matchs contre Montréal.

Stamkos a suivi avec un tir violent. Et le navire montréalais s'est mis à doucement dériver vers les vacances estivales, à court du miracle. Un exploit auquel il s'était donné le droit de rêver légitimement grâce à des performances inspirées.

Lorsqu'il jettera un coup d'oeil sur la saison 2014-15, Bergevin devra constater la timidité de son front offensif. Il sera impératif de bonifier le top-6 en plus de trouver une alternative à P.K. Subban sur l'attaque massive, question de diversifier les options. Encore mardi, l'avantage numérique a éteint le peu de rythme que les Glorieux parvenaient à obtenir.

Néanmoins, avec Carey Price à la tête de son organigramme, l'élite de la LNH est à la portée du Canadien à chaque année. Tu ne bats pas le record de Ken Dryden et Jacques Plante pour le plus grand nombre de victoires en une saison uniquement avec de la chance.

Mais pour boire dans la Coupe Stanley, ça prendra du renfort.

Partager

À lire aussi

  • Fin de rêve abrupte pour le Canadien

    Sports

    Fin de rêve abrupte pour le Canadien

    La tentative de remontée du Canadien a pris fin, hier, en même temps que sa saison, le Lightning de Tampa Bay enlevant les honneurs du sixième match... »

  • Le Lightning met fin à la saison du Canadien

    Hockey

    Le Lightning met fin à la saison du Canadien

    La tentative de remontée du Canadien a pris fin, mardi, en même temps que sa saison, le Lightning de Tampa Bay enlevant les honneurs du sixième match... »

  • Le Canadien s'avoue vaincu

    Canadien

    Le Canadien s'avoue vaincu

    La tentative de remontée du Canadien a pris fin, mardi, en même temps que sa saison, le Lightning de Tampa Bay enlevant les honneurs du sixième match... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer