Shawinigan s'éprend de ses Cascades

Le gérant des Cascades Patrick Bourbeau et le... (Émilie O'Connor)

Agrandir

Le gérant des Cascades Patrick Bourbeau et le joueur et directeur général Jean-Francois Daneault ont mis la main à la pâte, vendredi soir, afin de s'assurer que les Cascades pourront accueillir en grand les amateurs de baseball de Shawinigan, dimanche.

Émilie O'Connor

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Le Centre-de-la-Mauricie n'a pas eu à se faire prier pour tomber en amour avec sa nouvelle équipe de baseball, les Cascades de Shawinigan. Déjà, 200 billets de saison ont été vendus en vue du premier match qui aura lieu dimanche face au Big Bill de Coaticook.

Une popularité qui a même surpris le directeur général de l'équipe, Jean-François Daneault.

«On attend pas mal de monde au tailgate, dit-il. Ça fait du bien à voir. Chaque fois que je croise du monde, on me parle des Cascades. J'ai bien hâte. Il faut dire que pour Shawinigan, il s'agit du retour d'un calibre de baseball important.»

Sur le terrain, les attentes ne sont pas immenses, comme c'est habituellement le cas pour toute formation d'expansion. L'organisation espère laisser une bonne première impression aux partisans afin de bâtir la popularité de l'équipe au parc multisports Réal-Dufresne de Shawinigan-Sud. À l'image d'autres formations de la Ligue de baseball majeur du Québec, les Cascades commenceront au bas de l'échelle, dans un parc plutôt que stade.

«Des équipes comme Victoriaville, Acton Vale et Saint-Jérôme n'avaient pas de stade (ou il n'était pas moderne), comme nous. Mais la municipalité a embarqué et depuis, c'est le cas. On doit prouver notre sérieux.»

Un noyau à plumes

La bonne nouvelle pour les Shawiniganais est qu'un noyau composé d'anciens joueurs des Aigles junior de Trois-Rivières semble déjà avoir fait son nid avec l'équipe. Les Kevin Gaboury, actuellement blessé, Jean-Félix Proulx, Maxime Brouillard, Gabriel Mayrand, Michaël Laprise et Vincent Bourget ont tous évolué ensemble sous les ordre de Rémi Doucet au stade Fernand-Bédard.

«C'est drôle, parce que normalement, c'est aux recrues de se mêler aux vétérans, mais dans ce cas-ci, ce sera aux vétérans de s'intégrer. Ce sont des recrues, mais ils ont beaucoup d'expérience dans le baseball. Nous serons jeunes et ce sera un défi contre des clubs comme Thetford Mines, qui ont beaucoup d'expérience. Mais le baseball, c'est un jeu qui se passe à 95 % dans la tête. On pourra causer des surprises», soutient Daneault.

Les Cascades emploieront aussi un visage bien familier des amateurs mauriciens, puisque Steeve Dubé effectuera un retour au monticule après une année d'absence.

«Il était blessé au bras, mais il a lancé trois manches lors d'un match présaison et ça s'est bien déroulé. Nous aurons aussi d'autres anciens du Vertdure de Trois-Rivières, comme Jean-Sébastien Dessureault et Éric Turcotte. Les vétérans seront importants», ajoute quant à lui le gérant de l'équipe, Patrick Bourbeau.

Ce dernier s'attend aussi à ce qu'Alexandre Béland, qui a joué quelques matchs dans la Ligue Can-Am, apporte beaucoup derrière le marbre, lui qui dirige aussi le programme de baseball des Dragons du Collège Laflèche. 

La formation shawiniganaise aura profité de deux matchs hors-concours afin de faire quelques expérience avec ses porte-couleurs. Reste à voir si ce court camp d'entraînement portera ses fruits.

«Je n'ai pas de doute au sujet de ma défensive, c'est au bâton qu'il faudra quelques parties afin de s'ajuster, particulièrement pour ce qui est de l'ordre des frappeurs.»

La partie de dimanche est prévue pour 14 h, bien que les activités d'avant-match s'amorceront sur le coup de midi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer