LHJMQ: Jocktan Chainey parmi l'élite des espoirs

Jocktan Chainey...

Agrandir

Jocktan Chainey

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les Estacades de Trois-Rivières midget AAA ne devraient pas avoir à patienter bien longtemps avant de voir un des leurs grimper sur l'estrade lors de la prochaine séance de repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, à Sherbrooke. Sur la liste finale du Centre de soutien au recrutement, publiée hier, le défenseur à caractère offensif Jocktan Chainey se retrouve au cinquième rang de la première ronde.

Il s'agit là d'un bien bel hommage pour le jeune arrière natif d'Asbestos qui a également défendu les couleurs du Québec lors des derniers Jeux du Canada, cet hiver.

«C'est un bon défenseur à caractère offensif, ce qui est une denrée très recherchée chez les équipes de la LHJMQ. Qu'il se retrouve cinquième, c'est un peu une surprise. Mais il a toujours fait partie de l'élite de son groupe d'âge», a vanté son entraîneur Frédéric Lavoie qui ne s'attend pas à le revoir dans le vestiaire du Complexe sportif Alphonse-Desjardins l'automne prochain.

Outre Chainey, les Estacades retrouvent aussi Jérémy Côté classé en cinquième ronde. Produit de la Ligue de hockey préparatoire scolaire, au Collège Saint-Bernard de Drummondville, le petit attaquant a connu une bonne progression cette année, terminant même les séries éliminatoires avec 8 buts en 10 matchs.

«Je ne serais pas surpris que des équipes le choisissent avant la cinquième ronde. C'est le genre de joueur qui va rendre de précieux services dans la LHJMQ», vante l'entraîneur des Estacades.

Par la suite, la liste classe aussi Alex Custer, Jérémy Mayer (rondes 6 à 8), Antoine Boislard et Félix Légaré (rondes 9 à 12).

Quelques joueurs des Estacades midget espoir ont aussi retenu l'attention pour les rondes 9 à 12, soit Vincent Lampron et Matthew Newbury.

UN OUTIL «IMPRÉCIS»

Évidemment heureux de retrouver un de ses joueurs dans le top-5, entre autres, Lavoie n'est toutefois pas un grand partisan de cette liste annuelle préparée en vue de l'encan des joueurs midget. «J'y crois plus ou moins. Je trouve que ça apporte plus de problèmes que de bien, car c'est loin d'être précis. Je me questionne à savoir quelle est l'utilité de cette liste. Il doit bien y en avoir une», martèle l'entraîneur, tout en se questionnant sur l'utilité de rendre les joueurs de 15 ans admissibles aux 14 rondes de l'encan, une nouveauté cette année.

Tant avant qu'après la séance de repêchage, Lavoie avoue devoir tempérer souvent les émotions de ses adolescents. «C'est une école de vie qui forme le caractère. Je fais beaucoup d'éducation avec les gars, en leur rappelant que la liste et le repêchage, ce ne sont pas toujours des sciences exactes. Il ne s'agit pas d'une finalité. La période du repêchage, ce n'est pas toujours très plaisant pour un entraîneur midget AAA. Il y a beaucoup de malheureux et bien peu d'heureux», se désole l'entraîneur des Estacades.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer