Subban défie ses coéquipiers

En arrière 2-0 dans la série face au... (Photo: La Presse)

Agrandir

En arrière 2-0 dans la série face au Lightning de Tampa Bay, P.K. Subban met au défi ses coéquipiers de tout donner sur la surface de jeu.

Photo: La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Robert Laflamme
La Presse Canadienne
Tampa

Le Canadien ne s'est pas présenté à Tampa la mine déconfite, au contraire. Le défenseur P.K. Subban a eu le culot d'affirmer, mardi, que toute la pression repose sur le Lightning de Tampa Bay, pourtant bien en selle avec une avance de 2-0 dans la série.

«Venons ici leur ravir un match et nous verrons ce qu'ils ont dans le ventre», a laissé tomber Subban, avec un brin d'arrogance dans la voix.

Le défenseur vedette a mis au défi ses coéquipiers de se défoncer à partir de maintenant.

«C'est simple, vous donnez tout ce que vous avez, ou vous ne le faites pas. Ceux qui ne le feront pas seront facilement identifiables, a-t-il averti. Ce sera facile à voir pour tout le monde qui regarde les matchs. Il nous faut obtenir la contribution de tous les joueurs. Ce sont les séries éliminatoires. Personne ne devrait avoir à chercher une source de motivation additionnelle. Nous jouons pour remporter la Coupe Stanley. Vous voulez la gagner, eh bien présentez-vous!»

Les joueurs n'ont pas besoin qu'on leur fasse de dessin. Il s'agit du plus important défi de la saison, comme l'a souligné Carey Price qui était détendu et souriant hier.

«Les gars se sont présentés à l'aréna en affichant beaucoup d'entrain. L'atmosphère est très bonne, a d'ailleurs noté Therrien. À toutes les fois qu'ils ont eu à surmonter de l'adversité au cours de la saison, ils ont réagi de la bonne façon.»

Therrien a argué que le répit de deux jours entre les deuxième et troisième matchs avaitfait le plus grand bien au moral des troupes.

«Ça ne pouvait pas mieux tomber. Ça nous a permis de laisser retomber la poussière et de refaire le plein physiquement et psychologiquement.

Le Tricolore a conservé une excellente fiche cette saison dans les matchs espacés de deux jours ou plus - 15 victoires, sept défaites. On ne peut toutefois passer sous silence qu'il a subi deux de ces revers... contre le Lightning!

Les insuccès de l'équipe face au Lightning (sept défaites en succession) collent à sa peau comme de la gomme de sapin.

«C'était un sujet de discussion avant la série, et ça l'est davantage maintenant, a soulevé Max Pacioretty. Nous faisons abstraction de ça. Si nous nous répétons à quel point ils sont bons, à quel point ils ont notre numéro et à quel point leur gardien est solide, la série sera de courte durée. Nous devons rester positifs et concentrés.»

Plusieurs membres de l'équipe ont frais à la mémoire la dernière expérience du Canadien en recul de deux matchs dans une série puisque c'est arrivé l'an dernier, en finale de l'Est, contre les Rangers de New York.

Le hic, c'est que le CH a dû tenter de combler l'écart sans Price, blessé. Il s'était finalement incliné en six matchs, avec Dustin Tokarski devant le filet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer