Inspirer les jeunes, chacun à sa façon

Jonathan Glaou-Boissonneault a fait plaisir à la communauté... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Jonathan Glaou-Boissonneault a fait plaisir à la communauté sportive du Vert et Or en partageant ses souvenirs de la Coupe Vanier 2014. On le voit aux côtés de sa mère, Annette Boissonneault, et de son ex-entraîneur au Séminaire Saint-Joseph Hugo Gélinas.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les Estacades et le Vert et Or organisaient, mardi, deux activités distinctes mais dont l'objectif reste le même: encourager le raccrochage scolaire et rappeler l'importance des saines habitudes de vie au quotidien.

Pendant que Jonathan Glaou-Boissonneault paradait avec la coupe Vanier au Séminaire Saint-Joseph, deux hommes de football bien connus au Québec, Bruno Heppell et André Bolduc, offraient une conférence axée sur la motivation, aux Estacades, devant plusieurs étudiants-athlètes de diverses disciplines.

La conférence, présentée dans le cadre de la tournée Faites vos choix, s'est donc arrêtée à Trois-Rivières, grâce à la collaboration du joueur des Alouettes Jean-Christophe Beaulieu, un ancien de l'Académie qui continue de s'impliquer au sein de l'équipe durant la saison morte de la Ligue canadienne de football.

«On fait une trentaine de rencontres de ce type par année», explique Bolduc, un entraîneur des Alouettes, qui connaît Beaulieu depuis quelques années puisqu'il le dirigeait à l'époque où il évoluait à l'Université de Sherbrooke.

«Bruno et moi, on a une histoire intéressante à partager avec les jeunes, même si elle est complètement différente l'une de l'autre.»

Bolduc a quitté son nid familial du Saguenay-Lac-Saint-Jean à l'adolescence pour poursuivre son cheminement scolaire et sportif en Beauce, en quête d'un meilleur encadrement. Quant à Heppell, un décrocheur, le football l'a ramené dans le droit chemin et lui a permis de terminer ses études. Fort d'une riche carrière dans la LCF, il travaille aujourd'hui à RDS et apparaît dans plusieurs causes liées à son sport.

Responsable du programme de football des Estacades, François Dussault était fier d'accueillir deux têtes de football avec qui il a eu la chance de travailler par le passé.

«Tu as beau répéter les mêmes choses aux jeunes à tous les soirs, l'information se rend toujours plus facilement quand ce sont des gars qui ont joué en haut qui en parlent», sourit l'entraîneur, heureux d'avoir entendu les intervenants aborder des sujets chauds, comme l'utilisation déconseillée des boissons énergisantes.

LA COUPE ÉTAIT EN VILLE

Au même moment, au Séminaire Saint-Joseph, l'heure était à la fête alors qu'un ancien porte-couleurs du Vert et Or défilait dans les corridors de son institution secondaire, la coupe Vanier dans les bras.

Pour Jonathan Glaou-Boissonneault, partager sa joie d'avoir remporté le précieux trophée avec les Carabins de l'Université de Montréal, en novembre dernier, allait de soi. Avant de se réunir avec quelques ex-coéquipiers et entraîneurs, il a livré deux présentations aux joueurs de basketball et de football du STR.

«Je trouvais ça important de leur expliquer pourquoi, selon moi, le fait d'avoir pratiqué plusieurs sports pendant mon adolescence a été bénéfique», soutenait le secondeur, un étudiant en génie mécanique qui n'oublie pas ses racines.

«J'ai grandi en Outaouais, mais mon secondaire, c'est associé à Trois-Rivières. Donc si j'ai été capable de les sensibiliser à l'importance de la persévérance et de la discipline, c'est tant mieux!»

Dans deux semaines, les Carabins devront remettre la coupe Vanier aux autorités du circuit canadien. Tout sera à recommencer pour cette équipe qui a causé l'une des belles surprises des dernières années en éliminant le Rouge et Or à Québec, lors de la finale de la Coupe Dunsmore.

«De toute façon, on a déjà quitté notre nuage depuis la première pratique, assure Glaou-Boissonneault. Je veux devenir le meilleur joueur défensif dès la saison prochaine. Et tous les gars devraient penser comme ça.»

Voilà pour le modèle d'inspiration!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer