La Série du diable se réinvente

La Série du diable fêtera ses 10 ans... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

La Série du diable fêtera ses 10 ans cet été, en gardant le même objectif de faire la promotion de la course à pied, une activité importante selon le maire Michel Angers, Daniel Pagé, du Yéti, Carole Saucier, de la Caisse Desjardins Centre-Sud et le directeur de la Série, Jean Lemoyne.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Shawinigan) Ce n'est jamais facile pour un événement de se réinventer, mais c'est ce que tentera de faire la Série du diable de Shawinigan pour son dixième anniversaire.

L'année 2014 n'a pas été de tout repos pour Jean Lemoyne et son équipe. Le chantier routier au centre-ville de Shawinigan a fait baisser légèrement la participation habituelle lors des six courses, puisque le nouveau parcours, situé en partie dans le stationnement du Centre Gervais Auto, était moins intéressant que ce que les coureurs avaient connu dans le passé. La météo avait aussi joué un sale tour aux organisateurs, forçant le report d'une épreuve, en plus de faire craindre le pire pour trois autres.

Ce n'est toutefois rien pour arrêter Lemoyne, qui reviendra aux sources dès le 26 mai. Son nouveau parcours, une boucle de 2,5 km, se déroulera sur la promenade du Saint-Maurice ainsi que dans le parc du même nom.

«Nous avions tenté de faire quelque chose qui ne nous collait pas. Nous ne nous sentions pas chez nous. Il fallait revenir au carré Willow. Le boulevard sera fermé, et nous allons retrouver l'atmosphère de la promenade.»

Le parcours a peut-être été remodelé, mais ce qui a fait la renommée de la Série restera. De nouveau cette année, il n'en coûtera que 5 $ afin de participer à une des épreuves, qui se tiendront les 26 mai, 16 juin, 7 et 21 juillet ainsi que les 4 et 18 août. Un prix qu'il était important de ne pas hausser selon les organisateurs, qui ont pu compter sur le support de la Caisse Desjardins du Centre-Sud afin d'y arriver.

Les inscriptions pourront de nouveau se faire en ligne et la traditionnelle bière d'après-course sera encore à l'honneur. Des courses de 1 et 2 km, pour les plus jeunes, seront aussi offertes.

Dans les coulisses, certains pensent que les inscriptions pour une seule course pourraient passer le cap des 1000.

«Avec 700 ou 800 personnes, ce serait extraordinaire. Mais il y a tellement de courses maintenant, et des gens qui font d'autres disciplines comme des duathlons. On perd des gens qui ont des opportunités ailleurs. Mais 1000 personnes... on ne sait jamais!»

Autre nouveauté pour la Série du diable en 2015, un volet corporatif a été instauré et les entreprises de la région seront invitées à inscrire leurs employés afin de remporter la nouvelle Coupe Desjardins grâce à un système de points provenant du nombre de coureurs inscrits par rapport à la taille de l'entreprise. Comme à l'habitude, l'aspect participation a été préféré à celui de la performance.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer