Un tournoi Marie-Ève Nault à Shawinigan

Le président de l'ARSM, André Mercier, et le... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le président de l'ARSM, André Mercier, et le coordonnateur des communications de la Fédération de soccer du Québec, Michel Dugas, entourent Marie-Ève Nault, qui prêtera son nom à un tournoi 100 % féminin qui se tiendra cet été à Shawinigan.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Trois-Rivières) Le soccer féminin gagne en popularité au Québec grâce aux performances de l'équipe canadienne à la Coupe du monde et aux Olympiques. L'Association régionale de soccer de la Mauricie (ARSM) profitera de cette vague, et de la présence de l'olympienne Marie-Ève Nault, pour organiser cet été un tournoi réservé aux jeunes filles.

Le Week-end Marie-Ève Nault se tiendra du 17 au 19 juillet à Shawinigan. L'événement accueillera, si tout se déroule comme prévu, une centaines d'équipes allant des catégories M9 à M16 dans les classes locale, A et AA. Il s'agira du seul tournoi au Québec à ne s'adresser qu'aux jeunes filles.«C'est une année spéciale au Québec pour ce qui est du soccer au féminin. J'ai été approchée par l'ARSM, qui m'ont dit que leur projet était d'avoir un week-end Marie-Ève Nault. Ça me fait un petit choc, c'est spécial d'avoir un tournoi à son nom, mais si ça peut me permettre d'aider l'évolution du soccer en région, ça me fait plaisir», a souligné la défenseure, qui a d'ailleurs fait inscrire dans son contrat avec la formation suédoise avec laquelle elle évolue qu'elle allait joindre l'équipe après le tournoi seulement.

«Je trouvais ça important d'être là pour la première année, pour voir le niveau de jeu du Québec et de la région, mais surtout de partager avec les filles mon expérience.»

Le tournoi se déroulera deux semaines après la fin de la Coupe du monde, qui se tiendra au Canada pour la première fois. Nault espère être une inspiration pour la relève.

«Je trouve ça vraiment important. Moi, c'était Luce Mongrain qui m'a pavé la voie. Je me souviens de l'avoir vue jouer à Montréal, ça m'a donné la piqûre et je voulais jouer pour le Canada. Si je suis capable de faire pareil, même si c'est avec juste une fille, ce sera ça. Je suis contente de promouvoir le soccer, surtout que la carrière, il en reste moins long qu'avant.»

Pour la directrice générale de l'ARSM, Sophie Poujade, ce premier tournoi entièrement féminin vise aussi à stimuler l'intérêt des joueuses afin de les garder accrochées à long terme.

«On veut faire la promotion du soccer féminin, autant ici que dans la province. En Mauricie, c'est plus difficile d'avoir des équipes féminines, et on ne connaît pas la raison. C'est pareil pour l'arbitrage et le coaching», souligne-t-elle, en ajoutant que l'organisme espère offrir, le samedi soir, un spectacle en plein air afin de faire de l'événement une vraie fête.

Par ailleurs, l'ARSM a annoncé hier qu'elle allait compter sur un nouveau partenaire pour son circuit, qui portera dorénavant le nom de Ligue mauricienne de soccer - Buffet des continents. Un tout nouveau trophée a d'ailleurs été dévoilé lors de l'événement. Au total, 160 équipes évolueront dans la ligue, en Mauricie et au Centre-du-Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer