Baseball: Brulotte rêve d'un réseau universitaire

Le président de la Ligue de baseball junior... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le président de la Ligue de baseball junior élite du Québec, Rodger Brulotte (à droite), était de passage à Trois-Rivières mardi pour le lancement de la 69e saison. Il est accompagné du président des Aigles Plante Sports Réal Lajoie et de Yves Tremblay (Plante Sports).

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Pour Rodger Brulotte, ce ne sont pas les projets qui manquent lorsqu'il est question de développement du baseball au Québec. Venu faire la promotion des activités de son circuit, à l'aube de la saison, le président de la Ligue de baseball junior élite du Québec voudrait, d'ici quelques années, assister à l'implantation d'un réseau universitaire dans les principales villes de la province.

«Ce serait incroyable! On jouerait au baseball dans les universités du mois d'août jusqu'en octobre. Je rêve de voir un match entre les Patriotes de l'UQTR et les Carabins de l'Université de Montréal», a lancé le flamboyant analyste des matchs du baseball majeur à TVA Sports.

Selon lui, si Baseball Québec, la LBJEQ et le Réseau du sport étudiant du Québec travaillent conjointement à établir les bases d'un nouveau programme destiné aux étudiants universitaires, tout le monde y serait gagnant.

«Parce qu'on encadrerait mieux nos joueurs. Je trouve ça dommage d'en voir plusieurs partir aux États-Unis, recevoir de belles promesses et revenir sans diplôme reconnu au Québec. Ils ont gagné quoi? Moi, d'ici cinq ans, je rêve d'avoir un vrai réseau scolaire. En tant que président, je n'ai pas le droit d'imposer ma pensée, mais je peux suggérer des projets, regarder du côté de Baseball Québec s'il y a de l'intérêt. Présentement, nous n'en sommes qu'aux pourparlers.»

En ce moment, l'Université de Montréal, l'Université de Concordia et l'Université McGill évoluent dans la Canadian College Baseball Conference, mais Brulotte voudrait que les autres universités joignent les rangs pour créer une division québécoise. Selon lui, il s'agirait d'une suite logique après le passage des joueurs dans la LBEQ.

La belle place aux 17 ans

Cette année, les Ailes du Québec affronteront les équipes de la LBEQ à 26 reprises. La formation, qui regroupe les meilleurs joueurs de 17 ans de la province, inclura notamment Raphaël John Leblanc, des Estacades. Ces rencontres compteront au classement général pour les autres clubs du circuit Brulotte.

Les liens seront aussi resserrés avec le junior AA. En plus d'assouplir les règles permettant aux joueurs de ce calibre de jouer dans le junior élite, un match des étoiles réunissant les ligues de Montréal et de Québec sera organisé à Laval le 15 août, match auquel toutes les équipes de la LBJEQ devront être représentées par au moins un recruteur.

Carnet de notes

Les Aigles Plante Sports amorceront la saison ce samedi dès 13 h, lors d'un programme double au stade Fernand-Bédard contre les Orioles de Montréal. Les équipes disputeront 50 matchs au lieu de 48. Contrairement à l'an dernier, un gérant ne pourra décider de son ordre des frappeurs lorsqu'une neuvième manche s'avérera nécessaire. Il y a deux ans, la LBJEQa introduit le règlement international qui place automatiquement deux coureurs sur les sentiers lors de la deuxième manche de la prolongation. En 2015, les entraîneurs devront respecter l'ordre des frappeurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer