Joseph Veleno, le point de mire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(TROIS-RIVIÈRES) Joseph Veleno sera le point de mire du Challenge Gatorade, à partir de mercredi au Centre Sports Rousseau de Blainville.

Ce tournoi regroupe les meilleurs joueurs d'âge midget éligibles au prochain repêchage de la LHJMQ, dont ce sera la dernière occasion de se faire valoir auprès des dépisteurs avant l'encan prévu début juin à Sherbrooke.

Hockey Canada se sert également de cet événement pour évaluer ce groupe de joueurs du Québec et des Maritimes, les meilleurs étant ensuite conviés à une semaine d'entraînement, toutes dépenses payées, à Calgary afin de préparer les équipes nationales en vue du prochain Défi mondial des moins de 17 ans.

Veleno, vedette des Lions du Lac-Saint-Louis, est le seul joueur de 14 ans invité au Challenge.

Cet hiver, le surdoué a invoqué la possibilité de demander le statut d'exceptionnel afin d'être éligible au prochain repêchage, normalement réservé aux patineurs âgés entre 15 à 18 ans. Depuis, Pierre Leduc, de la LHJMQ, a expliqué à sa famille la série d'étapes à franchir pour en arriver à un tel statut, qui n'a jamais été accordé dans cette ligue.

Depuis, c'est le silence radio. Veleno n'a déposé aucune demande ni aux bureaux de la LHJMQ, ni aux bureaux de Hockey Québec. «Et le dossier n'est pas en marche non plus chez Hockey Canada», explique Photi Sotiropoulos, responsables des communications de la LHJMQ.

Veleno a jusqu'à la semaine prochaine pour se manifester à ce sujet, sinon il devra attendre à la séance de sélectionde 2016 avant d'être choisi par l'une des 18 formations du circuit Courteau.

Sa présence au Challenge Gatorade est due au fait que la LHJMQ souhaite - cette année ou l'an prochain - l'accueillir au sein de ses cadres. Veleno a déjà exprimé que la route de la NCAA constituait aussi une option pour lui... «Cette invitation, c'est notre façon de lui ouvrir la porte», a ajouté Sotiropoulos.

Outre Veleno, Antoine Morand et Félix Comtois seront parmi les patineurs les plus épiés au cours des prochains jours. Six équipes, dont deux du Québec seront engagées dans 15 matchs d'ici dimanche.

«C'est une formule intéressante. Ça permet à nos dépisteurs de comparer tous les joueurs entre eux. De plus, il y a les tests physiques, qui nous offrent des données importantes pour finaliser nos évaluations. Ceci dit, je préférais l'ancienne formule où c'étaient les meilleurs joueurs qui étaient invités. En s'assurant d'avoir une équipe par province, on ne peut plus en arriver à cette conclusion. Certains gars au Challenge ne sont pas intéressants, d'autres qui le sont n'y participent pas. Ça occasionne aussi des matchs à sens unique», fait valoir le recruteur-chef des Cataractes Alain Bissonnette, qui, comme tout le monde, a hâte de savoir si Veleno sera admissible au prochain repêchage.

«C'est un excellent joueur. Il a brillé aux Jeux du Canada. À mon avis, s'il est éligible, il partira dans les deux premiers au repêchage», confie Bissonnette, qui n'a pas voulu identifier l'autre joueur qui, dans son esprit, lui ferait la lutte pour le statut de joueur le plus convoité.

Rappelons que ce sont les Sea Dogs de Saint-John, qui, pour une deuxième année d'affilée, détiennent le premier choix. Le Titan d'Acadie-Bathurst possède la deuxième sélection.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer