Plus serré qu'on pense...

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

On a eu la preuve mercredi soir que les Sénateurs ne méritaient pas de se retrouver en arrière 0-3 dans la série. Plus intenses, les hommes de Dave Cameron ont appliqué leur dicton du printemps 2015 à la lettre: «jeunes et affamés».

Dans un contexte de fin de saison émotive - la poussée irrésistible de l'équipe pour l'obtention d'une place en éliminatoires et le décès de l'entraîneur-adjoint Mark Reeds - une élimination en quatre rencontres à domicile aurait porté ombrage aux récents succès.

À voir la réaction des joueurs d'Ottawa dans les secondes suivant le son de la sirène, on comprend que l'espoir renaît peu à peu. Carey Price a livré sa meilleure performance et malgré tout, les Sénateurs ont triomphé.

Les observateurs ont souvent parlé, avec justesse, du nombre de revirements accordé par le Canadien. Si la plupart de ces gaffes n'avaient pas été trop coûteuses jusqu'à maintenant, celle de Tom Gilbert en troisième période en fut une de trop. Et le hasard a voulu que ce soit Mike Hoffman qui touche la cible.

Vous l'aviez oublié celui-là, pas vrai? C'est normal, Cameron le faisait poiroter sur le quatrième trio depuis le début de la série. Situation plutôt ironique quand on consulte ses statistiques en saison: Hoffman, qui a soulevé la Coupe du Président avec les Voltigeurs face aux Cataractes il y a six ans, comptait 27 buts au terme du calendrier régulier. En voilà un qu'il faudra surveiller de près demain soir au Centre Bell.

Bref, vos Canadiens ont 24 heures pour revoir leur stratégie en avantage numérique.

Les gros canons de l'offensive devront également trouver des solutions pour déjouer Craig Anderson. Ces gros canons ont été bien timides dans trois des quatre rencontres de la dernière semaine.

Au final, qui aurait cru, hier soir, que l'Impact marquerait plus de buts que le Canadien? C'est aussi ça, la beauté du sport!

Ça, et les quelques millions supplémentaires qui entreront dans les poches du propriétaire du CH Geoff Molson, cinquième match oblige...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer