Une fin de semaine toute cheerleading

Près de 4000 adeptes de cheerleading sont attendus... (PHOTO: ÉMILIE O

Agrandir

Près de 4000 adeptes de cheerleading sont attendus à Trois-Rivières pour les championnats provinciaux scolaires, une journée après la tenue du championnat national de la fédération québécoise.

PHOTO: ÉMILIE O"CONNOR

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Aucun doute, le Complexe sportif Alphonse-Desjardins est devenu l'un des principaux terrains de jeu pour l'organisation de compétitions d'envergure en cheerleading.

Les hôtels de la grande région de Trois-Rivières devraient recevoir leur lot de touristes en fin de semaine, puisque deux activités majeures auront lieu au CSAD en l'espace de 24 heures. Ça commencera en force, dès ce matin, avec la tenue du Championnat canadien de la Fédération de cheerleading du Québec. Les premières chorégraphies débuteront à compter de 9 h 45. Plusieurs équipes de partout dans la province convergeront vers la capitale mauricienne, mais aucune formation de la région n'est inscrite à l'événement. 

À noter que bien peu de groupes en provenance de l'extérieur du Québec sont recensés pour cette compétition, du moins si l'on se fie à l'horaire de participation. On note néanmoins la présence de quelques clubs de l'Ontario et des Maritimes.

Puis, dimanche, les meilleurs athlètes des niveaux scolaire et collégial prendront d'assaut le CSAD. Cette fois, les spectateurs pourront voir à l'oeuvre bon nombre de jeunes athlètes de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Les Diablos démontreront leur savoir-faire dans la classe collégiale, mais il faudra également compter plusieurs représentants d'écoles secondaires.

Ainsi, Chavigny, Keranna et le Séminaire Saint-Joseph miseront tous sur deux équipes. Les Estacades, le Collège de l'Horizon, Jean-Nicolet, le Collège Notre-Dame-de-l'Assomption de même que Val-Mauricie entreront aussi dans la danse.

Pendant cette journée, environ 4000 athlètes devraient converger au CSAD. C'est sans compter les centaines de spectateurs attendus. «Nous pensons recevoir entre 5000 et 6000 personnes pour le championnat», estime la directrice générale du Réseau du sport étudiant de la Mauricie, Micheline Guillemette, devenue une habituée de ce type d'organisation.

«Aucun événement de sport étudiant n'attire autant les foules que le cheerleading. C'est un gros happening. Tous nos plateaux sont utilisés, que ce soit le terrain de soccer pour la chorégraphie principale ou les terrains de tennis pour les pratiques.»

Au total, 110 équipes scolaires et 12 autres du collégial débarqueront au Complexe sportif Alphonse-Desjardins.

«Le cheerleading monopolisera notre centre toute la fin de semaine, fait remarquer le directeur général David Labrecque. C'est un beau défi. Après le Salon chasse et pêche, l'organisation des compétitions de cheerleading est l'un des événements qui attire le plus de monde chez nous. Il s'agit sans contredit du plus gros tournoi sur le plan sportif.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer