Subban aurait dû être suspendu

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Commentaire) Quelle mouche a piqué P.K. Subban? Pris d'un élan de folie, son coup de bâton sur Mark Stone aurait pu avoir des conséquences dramatiques sur l'issue de la première rencontre entre le Canadien et les Sénateurs. Il faut croire que cette même mouche s'est envolée vers New York, puisqu'elle a piqué le préfet de discipline Stéphane Quintal, hier. Subban devait être suspendu.

Pourtant, la séquence ne fait pas de doute. Le cinglage de Subban, à deux mains s'il vous plaît, était dirigé à l'endroit le plus à risque, le poignet. Tout ça alors que Stone n'était pas le porteur du disque et n'était même pas impliqué dans le jeu. La décision des officiels d'expulser le défenseur était la bonne, mais la LNH a préféré fermer les yeux.

Pourtant, les exemples de suspension à la suite d'un geste de la sorte ne manquent pas. Par exemple, en février 2014, Erik Johnson de l'Avalanche du Colorado a été suspendu pour un geste de la sorte sur Frans Nielsen. Deux matchs. Retournons en arrière pour s'intéresser au fameux coup de hache d'Adam Graves sur Mario Lemieux lors de la finale de division en 1992. Quatre matchs. Le Magnifique avait raté le reste de la série. Dans les deux cas, la victime était le porteur du disque. Pas Stone, qui n'a peut-être pas l'aura de Lemieux, mais qui est un sérieux candidat pour le titre de recrue de l'année.

Au final, la LNH a eu ce qu'elle voulait. Depuis le temps qu'elle espère qu'une rivalité naisse entre le Canadien et les Sénateurs, elle vient non seulement de trouver, mais d'allumer la mèche qui pouvait créer une explosion en ne suspendant pas Subban. La violence vend, peu importe ce que certains diront.

L'entraîneur-chef des Sénateurs Dave Cameron, par sa déclaration tout aussi inacceptable, a mis la table pour ce qui risque de se passer lors de ce deuxième match. Subban, Price et autres devront garder la tête haute pour éviter un coup salaud. Tout ça parce que la LNH a préféré les dollars à la sécurité de ses joueurs, encore une fois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer