Le Blizzard refuse de rendre les armes

Décidément, le Blizzard Cloutier Nord-Sud n'a pas encore la tête aux vacances.... (Photo: Yanick Lefebvre)

Agrandir

Photo: Yanick Lefebvre

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sorel-Tracy) Décidément, le Blizzard Cloutier Nord-Sud n'a pas encore la tête aux vacances. Pour un deuxième match de suite, la formation d'Alain Côté a prolongé sa saison en prenant la mesure des Éperviers de Sorel-Tracy 2-1, jeudi soir au Colisée Cardin, dans une autre victoire portant l'empreinte de Marco Cousineau.

Fort d'un blanchissage lors du duel précédent, le portier des Trifluviens a encore une fois été bien avare envers la puissante offensive des champions du calendrier régulier pour ce cinquième affrontement de la série quatre de sept. Grâce à une performance de 35 arrêts, Cousineau a ainsi offert au Blizzard le privilège de toujours croire en ses chances d'accéder à la finale de la Ligue nord-américaine de hockey.

En troisième période, alors que les locaux accentuaient la pression en quête du but égalisateur, l'homme masqué a réservé quelques bijoux aux gros canons adverses. Christian Deschênes a assurément obtenu la meilleure occasion alors que les Éperviers avaient retiré leur gardien, mais en vain. «Marco a été fidèle à lui-même. C'est le Marco qui veut gagner, le Marco qu'on a connu l'an dernier, a vanté Côté. La défensive a aussi fait un gros travail, en nettoyant bien les retours de lancers.»

La rencontre a débuté sur les chapeaux de roue alors que chaque équipe a touché la cible lors des trois premières minutes de jeu. Le Blizzard a d'abord éteint la foule par l'entremise de Marc-André Huot qui a fait dévier un tir de Tommy Lafontaine. L'accalmie a toutefois été de courte durée dans les gradins puisque le meilleur marqueur des séries, Étienne Brodeur, a nivelé la marque depuis l'enclave pendant une supériorité numérique. Le reste de l'engagement a ensuite été l'affaire des gardiens Cousineau et Adam Russo qui se sont échangés les arrêts-clés à un rythme impressionnant.

Au retour du vestiaire, les deux équipes ont calmé leurs ardeurs et la cadence a ralenti. Il a fallu une couverture ratée en plein coeur de l'enclave pour que les Trifluviens reprennent les devants 2-1. Pourtant bien costaud, Maxime Boisclair s'était fait oublier dans la zone payante et a profité d'un échec-avant soutenu de Maxime Tanguay avant d'accepter une remise précise et battre Russo d'un tir vif entre les jambières. Jusque-là bien bruyants avec leurs innombrables sirènes à air comprimé distribuées gratuitement à la porte, les partisans sorelois ont été refroidis... un peu.

Le front défensif du Blizzard, mené par Jean-François David, Tommy Lafontaine, Pierre-Olivier Beaulieu et Benjamin Lecomte, a ensuite tenu le fort admirablement alors que ça se corsait en territoire trifluvien lors des deux dernières minutes de jeu, refusant de céder.

Ayant maintenant remporté les deux derniers matchs, le Blizzard pourrait avoir déstabilisé ses rivaux. Mais Alain Côté ne s'en soucie pas trop. «On ne se préoccupe pas d'eux. On doit rester concentré. On va retrouver nos partisans qui ont été très bruyants au dernier match local et on en est bien contents.»

Évidemment déçu de ne pas avoir réussi à se débarrasser du Blizzard, Francis Breault semblait néanmoins satisfait de la performance de ses équipiers. Il a vanté le travail défensif de ses rivaux qui ont su protéger leur avance, épaulés par Cousineau en pleine possession de ses moyens.

«Cousineau, ça fait deux matchs qu'il garde très bien. On n'a pas joué un mauvais match, mais on a un peu serré le bâton quand on avait des chances de marquer. Il faut rester calme, on est allés en sept matchs dans la série précédente. Mais l'attaque doit débloquer», avoue le pilote des Éperviers.

Les deux équipes disputeront donc une sixième rencontre dans cette série demi-finale, vendredi soir au Colisée de Trois-Rivières, alors que le Blizzard tentera d'éviter l'élimination dans un troisième match consécutif.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer