L'expérience, un atout pour le CH

Le gardien recrue des Sénateurs Andrew Hammond -... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Le gardien recrue des Sénateurs Andrew Hammond - le «Hamburglar» - est carrément intraitable avec une fiche de 20-1-2.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Brossard

Quand les partisans du Canadien ont découvert l'identité de ses adversaires en séries éliminatoires, il y a fort à parier que plusieurs d'entre eux sont devenus blêmes.

C'est que les Sénateurs d'Ottawa sont littéralement en feu par les temps qui courent. Ils ont conclu la dernière tranche de 31 matchs du calendrier régulier avec un reluisant dossier de 23-4-4, et leur gardien recrue Andrew Hammond - le «Hamburglar» - est carrément intraitable avec une fiche de 20-1-2.

L'entraîneur-chef du Tricolore, Michel Therrien, a reconnu lundi l'époustouflante remontée des Sénateurs au classement, mais a rapidement rappelé que son équipe n'était pas piquée des vers non plus. «Les Sénateurs ont fait quelque chose de spécial, et ils méritent amplement d'être en séries éliminatoires, a-t-il d'abord lancé. Moi je regarde le travail des 16 équipes qui ont accédé aux séries éliminatoires, dans une ligue extrêmement compétitive, où il y a une belle parité. Ce sont 16 bons clubs, et nos premiers adversaires sont les Sénateurs. Je trouve que c'est une belle opportunité qu'on a.»

Treize joueurs de l'édition actuelle étaient avec l'équipe lorsque le Canadien a été éliminé en cinq matchs par les Sénateurs au premier tour en 2013 - dont Lars Eller, qui avait été estampé dans le 1er match par Eric Gryba.

Le Canadien s'était alors rendu jusqu'en finale de l'Est contre les Rangers de New York. Si on additionne cette expérience à celle de 2013, Therrien considère que son équipe disposera d'un certain avantage ce printemps. «Ça aide beaucoup d'avoir de jeunes joueurs au sein de ton équipe qui ont traversé de l'adversité, qui ont su comment performer en séries éliminatoires, a commenté Therrien. Ils savent à quoi s'attendre. On s'entend tous pour dire que nous sommes rendus à un autre niveau.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer