UQTR: départ du grand patron des sports

André-François Lafond... (Photo: Archives, Le Nouvelliste)

Agrandir

André-François Lafond

Photo: Archives, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le Service de l'activité physique et sportive de l'UQTR perdra un joueur important d'ici la fin de l'été. Son directeur, André-François Lafond, a annoncé jeudi dernier qu'il quitterait ses fonctions au mois d'août.

Principal promoteur du projet visant à ramener une équipe de football sur le campus trifluvien, c'est lui qui avait pris la décision d'aller de l'avant dans cette aventure ayant fait les manchettes au cours des derniers mois. Ce départ est donc surprenant dans les circonstances. Les Patriotes football devraient disputer leur saison inaugurale en 2017, notamment grâce au soutien financier de l'Université ainsi que de nombreux donateurs.

Lafond brillait par son absence lors du 43e Mérite sportif de l'UQTR jeudi soir. Au cours de la journée, il avait pu s'entretenir avec le président du conseil d'administration de la Fondation de l'UQTR, Jean-Guy Paré. Il n'a toutefois pas retourné les appels du Nouvelliste dimanche. Il est en arrêt de travail jusqu'au 27 avril, selon ce qu'il a été permis d'apprendre.

«Il s'agit d'un choix personnel», a confié Jean-Guy Paré. «André-François est l'un de nos leaders. Il est reconnu par toute la communauté du football et plusieurs l'avaient en haute estime. C'est dommage, parce que nous sommes actuellement en planification stratégique du côté du sport d'excellence et il était un allié de taille. Nous aurons la confirmation du retour du football universitaire à Trois-Rivières d'ici le mois de mai et c'est en grande partie grâce à son travail.»

Ce départ soudain ne devrait toutefois pas contrecarrer les plans du SAPS. «Nous avons beaucoup de temps pour trouver un remplaçant. On espère engager notre monde rapidement.»

Le règne de Lafond n'aura pas été des plus faciles. Selon plusieurs sources, le coordonnateur du sport d'excellence, Pierre Clermont, ne ramait pas dans le même sens que lui sur plusieurs sujets, dont l'arrivée du football, auquel il se serait opposé, entre autres en raison du contexte économique actuel en Mauricie. Le tout aurait créé un climat de travail plutôt tendu.

Joint dimanche, Clermont a préféré s'abstenir d'entrer dans les détails. «Nous avions les mêmes objectifs de réussite pour le programme des Patriotes, mais peut-être des moyens différents et des goûts différents aussi. Créer une équipe de football constitue un beau projet, mais c'est d'assurer une pérennité qui compte d'abord et avant tout.»

Clermont s'est par la suite montré évasif lorsque questionné à savoir quel impact aura eu le passage de Lafond au CAPS de l'UQTR. En novembre dernier, le SAPS avait relevé Clermont de ses fonctions d'entraîneur-chef de l'équipe masculine de soccer. On souhaitait alors que le programme de soccer masculin prenne une nouvelle direction.

Lafond espérait aussi que Clermont puisse se concentrer davantage sur ses tâches principales à titre de coordonnateur du sport d'excellence. Le pilote avait pris quelques journées pour absorber le choc provoqué par cette annonce.

Tousignant déçu

Chose certaine, ce ne sont pas tous les décideurs à l'UQTR qui étaient au courant des démarches de retraite entreprises par André-François Lafond. Le président du conseil d'administration de l'Université, Yves Tousignant, a appris la nouvelle dans une entrevue téléphonique avec Le Nouvelliste.

«Pourtant, j'ai parlé avec le directeur du Bureau du recteur Patrick Lahaie pas plus tard que vendredi après-midi», souligne-t-il. «Ça me surprend, je suis déçu. Il semblait heureux dans ses fonctions. Pour moi, il s'agit d'un départ imprévisible.»

La prochaine rencontre du conseil d'administration de l'UQTR aura lieu lundi prochain.

Entré en poste au CAPS en novembre 2010, André-François Lafond misait déjà sur une belle expertise dans le sport d'excellence avant d'arriver à Trois-Rivières. Directeur général de Sports Québec de 2004 à 2010, il a aussi oeuvré pendant 15 ans au Réseau des sports.

En plus de militer pour le retour des équipes de football masculin et de basketball féminin, Lafond voulait instaurer une meilleure stratégie de communication afin d'accentuer la popularité des Patriotes autant chez les amateurs que du côté des commanditaires, mais il s'est de nouveau heurté au refus de certains employés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer