Le hockey accapare le podium au Mérite sportif des Patriotes

Gabrielle Lambert, en soccer féminin, et Billy Lacasse,... (Photo: Flageol photo, Terry Charland)

Agrandir

Gabrielle Lambert, en soccer féminin, et Billy Lacasse, en hockey masculin, ont été choisis athlètes par excellence de la dernière année chez les Patriotes de l'UQTR.

Photo: Flageol photo, Terry Charland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) La formation masculine de hockey a occupé le haut du pavé jeudi soir au Centre de l'activité physique et sportive de l'UQTR à l'occasion du 43e Mérite sportif des Patriotes. Quatrième au championnat canadien, la troupe de Marc-Étienne Hubert a obtenu trois honneurs individuels en plus d'hériter du titre d'équipe par excellence de la dernière année.

À sa dernière saison dans l'uniforme vert et orange, le vétéran Billy Lacasse a été désigné athlète par excellence. Dixième meilleur marqueurs de la Ligue de l'Ontario en saison régulière, l'attaquant était ravi de recevoir un tel honneur pour boucler sa carrière universitaire. «C'est difficile d'espérer une meilleure façon de compléter mon parcours au plan individuel. Je suis très fier du chemin qu'on a eu cette année, même si j'aurais bien aimé gagner un trophée. Ma dernière année aura été la plus belle considérant les défis qu'on a relevés», mentionne celui qui a été nommé sur la deuxième équipe d'étoiles du circuit universitaire ontarien.

Son coéquipier Francis Desrosiers a pour sa part été choisi recrue par excellence. L'homme masqué a notamment été au coeur des succès des Patriotes en séries éliminatoires, renversant au passage les Redmen de McGill et les Ravens de Carleton.

Sur les bancs d'école, c'est l'attaquant Félix Plouffe qui s'est illustré en méritant la bourse Raymond-Champagne, décernée à l'athlète ayant affiché la meilleure moyenne académique. Étudiant en kinésiologie, Plouffe a affiché un rendement impressionnant de 4,14/4,3.

Lapierre-Lemire détrônée

Pendant ce temps, une certaine onde de choc a été ressentie dans la catégorie de l'athlète féminine par excellence alors que Gabrielle Lambert, gardienne de l'équipe de soccer, a détrôné la nageuse Caroline Lapierre-Lemire, détentrice de la palme lors des quatre dernières éditions.

La nouvelle monarque avait d'ailleurs peine à y croire lorsqu'elle a entendu son nom au micro. «Une chose est certaine, je ne m'attendais vraiment pas à gagner!», a lancé celle qui a été élue sur la première équipe d'étoile du RSEQ au terme de la saison de soccer intérieur.

Même si les Patriotes ne l'ont pas eu facile sur le terrain - aucune victoire, six revers cet hiver - la gardienne de deuxième année a tenu le fort avec brio. À l'automne, elle avait aussi décroché une place sur la deuxième équipe d'étoiles.

«C'est bien plaisant les honneurs individuels, mais je les aurais bien échangés contre quelques victoires d'équipe. J'ai vécu deux années merveilleuses ici avec les Patriotes. On avait une équipe géniale, tissée très serré et c'est grâce à mon expérience ici que j'ai pu aller jouer dans un calibre supérieur», a vanté celle qui évolue avec le Dynamo de Québec, dans le circuit semi-professionnel W-League, pendant la saison estivale.

Quant à l'expérimentée nageuse des Patriotes, elle n'est toutefois pas repartie les mains vides, hier, puisqu'elle a reçu le titre d'étudiante-athlète de l'année, grâce à une moyenne académique de 4/4,3 et deux médailles d'argent récoltées aux championnats canadiens de natation universitaire. De plus, Lapierre-Lemire représentera le Canada lors des Universiades en juillet prochain.

Enfin, notons que le brio de la formation de cheerleading, qui a obtenu ses meilleurs résultats depuis la création de l'équipe, a été souligné hier. Cette année, les Patriotes ont terminé au deuxième rang du championnat provincial en plus de décrocher le bronze au classement cumulatif.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer