Un mélange de vétérans et de jeunes à Toronto

Avec Josh Donaldson, Russell Martin risque d'être l'un... (Photo: AP)

Agrandir

Avec Josh Donaldson, Russell Martin risque d'être l'un des nouveaux joueurs ayant le plus grand impact sur la saison des Blue Jays de Toronto.

Photo: AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
TORONTO

Les Blue Jays de Toronto ont amorcé leur camp d'entraînement avec plusieurs points d'interrogation.

«Aussi forts sommes-nous et aussi bons sont nos sentiments envers cette équipe, quelques questions étaient toujours sans réponse quand le camp a commencé», a admis le gérant, John Gibbons.

Cinq semaines plus tard, les Jays repartent vers le nord avec des réponses. Les partisans sont sur le point de découvrir si Gibbons et le directeur général Alex Anthopoulos ont joué les bonnes cartes.

L'édition 2015 des Blue Jays est constituée de judicieuses additions, comme les vétérans Russell Martin derrière le marbre, Josh Donaldson (présentement blessé) au troisième et Michael Saunders au champ extérieur, qui se sont greffées à de nombreux jeunes espoirs.

La rotation partante comprend les lanceurs Aaron Sanchez et Daniel Norris, âgés respectivement de 22 et 21 ans, tandis que l'enclos compte aussi sur deux bras dans la vingtaine, Miguel Castro et Roberto Osuna. Devon Travis, qui est âgé de 23 ans, commencera la saison au deuxième sac, et Dalton Pompey (22 ans) patrouillera le champ centre.

Drew Hutchison, 24 ans, lancera le premier match de la saison pour les Jays à son 44e départ en carrière seulement.

Sanchez compte 24 matchs d'expérience dans le Baseball majeur, Pompey 17 et Norris 5. Castro, Osuna et Travis en seront tous à leurs premiers pas dans les grandes ligues.

Les papillons de Dickey

Hutchison, Sanchez et Norris seront accompagnés dans la rotation par les vétérans R.A. Dickey et Mark Buehrle.

Si le voltigeur de droite Jose Bautista demeure la figure de proue du vestiaire des Jays, celui-ci semblait plus détendu ce printemps, dû notamment à l'arrivée de Martin. Le receveur de 82 M$ a ouvertement parlé du défi que représente de recevoir les tirs de Dickey, et pourrait même ne pas être derrière la plaque lorsque l'expert de la papillon est sur la butte.

Il y aura cependant un absent de taille cette saison: le droitier Marcus Stroman. Celui qui devait être l'une des vedettes de la rotation ratera toute la saison en raison d'une grave blessure au genou, subie au camp.

Cette blessure aura eu pour effet de mettre fin à l'expérience de Sanchez dans le rôle de releveur no 1. C'est plutôt le gaucher Brett Cecil qui occupera ce rôle cette saison.

Saunders ratera aussi le début de la saison, lui qui s'est blessé au genou en marchant sur une tête d'arroseur pendant le camp. Kevin Pillar le remplacera dans la gauche jusque-là.

Edwin Encarnacion sera majoritairement utilisé comme frappeur désigné et partagera aussi le travail au premier coussin, où on devrait retrouver Justin Smoak, un autre nouveau-venu.

L'avenir d'Anthopoulos et de Gibbons reposeront aussi sur les succès remportés en 2015 alors que les Jays, troisièmes dans l'Est de l'Américaine avec une fiche de 83-79 en 2014, tenteront d'atteindre les séries pour la première fois depuis 1993.

Les Jays concluront leur calendrier préparatoire ce week-end, lors des deux matchs au stade Olympique face aux Reds de Cincinnati.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer