Les Estacades s'invitent dans une compétition internationale

Les Estacades ont connu une année de rêve,... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les Estacades ont connu une année de rêve, dont le point culminant sera atteint en Espagne, lors d'un important tournoi international.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Quelques jours après avoir savouré le premier championnat de la courte histoire du programme masculin, les Estacades juvénile AAA en soccer participeront à un important tournoi international, non loin de Barcelone en Espagne.

En fait, les protégés de Durnick Jean ont quitté le pays hier, accompagnés de leur entraîneur et d'une vingtaine de parents. Au total, 70 personnes auront l'opportunité d'assister à un match du FC Barcelone. Les jeunes du programme sport-études participeront également à un stage organisé par les membres de l'Académie du FC Barcelone, genre de club-école du Barça.

«Admirer d'aussi près le jeu des Neymar, Messie et Suárez, c'est un privilège. C'est notre deuxième voyage du genre en Espagne. La dernière fois, nous étions à environ 15 rangées du terrain», témoignait avec enthousiasme Jean, qui estime que les gars et les filles des Estacades méritent pleinement de vivre une telle expérience.

L'objectif premier au départ demeure la tranche compétitive du voyage. La Copa Santa International regroupe plusieurs nations. Les Estacades représenteront le Canada dans la catégorie la plus relevée du tournoi. Trente-deux équipes se disputeront la victoire dans le volet masculin et une douzaine du côté des dames.

«Lors de notre premier voyage il y a quelques années, on avait battu l'Allemagne! Nous n'avions presque pas touché au ballon du match, mais nous avions vaincu l'Allemagne quand même! Cette année, nous sommes confiants de connaître encore un certain succès.»

Surtout qu'à son humble avis, Durnick Jean dirige sa meilleure cohorte depuis son arrivée il y a cinq ans. «Les gars qui ont remporté le championnat provincial, ils ont commencé avec moi en secondaire 1. Nous avons grandi ensemble!» On retrouve entre autres dans ce clan Loïc Bellefeuille, un ancien de l'Académie de l'Impact de Montréal.

En demi-finale des séries, les Estacades garçons ont emprunté la même voie dramatique que l'Impact, en quarts de finale de la Ligue des champions de la CONCACAF. Avec une égalité de 2-2, Alex Neault a trouvé le fond du filet sur ce qui allait être le dernier jeu du match contre l'école Juvénat Notre-Dame de Québec.

Puis, en finale, les surprenants Trifluviens ont remis ça en battant l'école François Bourrin, encore de Québec, par la marque de 6-3. «C'était notre première participation en séries et nous avons gagné. Tout le mérite revient aux joueurs. Le titre provincial revenait depuis trop longtemps aux équipes de Québec ou Montréal. On en retire une grande fierté.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer