Diablos: De Jean quitte son poste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(TROIS-RIVIÈRES) Le seul entraîneur adjoint qui s'était laissé convaincre de revenir avec les Diablos a décidé de quitter la barque. Responsable de la ligne offensive dans la nouvelle équipe menée par le pilote Olivier Turcotte-Létourneau, Pierre De Jean a avisé ses patrons qu'il ne participera pas à l'effort collectif pour la saison 2015.

L'homme de football, fort d'une expérience de 21 ans dans le domaine, refuse toutefois de démarrer une controverse. «Le personnel en place est compétent et je suis confiant qu'Olivier et son groupe seront en mesure de faire gagner les Diablos. Mais de mon côté, être entraîneur de cellule, après avoir occupé les postes d'entraîneur-chef et de coordonnateur offensif, ça ne m'intéressait plus. À 40 ans, je croyais être rendu à un autre niveau. J'ai toujours dirigé, alors j'admets que j'avais de la difficulté à m'adapter à mon nouveau rôle.»

Il n'existait aucun fossé générationnel entre lui, Turcotte-Létourneau et le responsable de l'offensive Francis Rousseau. «Ce sont de jeunes têtes de football prometteuses, ils connaissent leur sport. Mais je n'étais pas à l'aise à leurs côtés. Je préfère donc quitter l'équipe au lieu de m'obstiner et de nuire à l'ambiance générale.»

Une ambiance qui, déjà, n'était pas des plus chaleureuses, prend-il la peine de souligner. «Ce n'était pas nécessairement génial. Nous formions un nouveau groupe, ça aurait pu se placer avec le temps, sauf que ça ne m'intéressait pas de rester. Remarque, je quitte sans aucune rancune et, surtout, avec le sentiment du devoir accompli.»

À quelques semaines du camp printanier, Turcotte-Létourneau doit encore dénicher quelques entraîneurs afin de compléter son équipe. «Je suis confiant, il va y parvenir, assure De Jean. Plusieurs personnes viennent donner un coup de main pendant les pratiques hivernales. Je pense qu'il est dans un processus de sélection actuellement, que ce soit avec ses entraîneurs ou ses joueurs. C'est la bonne stratégie.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer