Le Canadien à nouveau foudroyé!

Vladislav Namestnikov a ouvert la marque en début... (Photo: La Presse Canadienne)

Agrandir

Vladislav Namestnikov a ouvert la marque en début de deuxième période lorsqu'il a déjoué Carey Price en échappée.

Photo: La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Robert Laflamme
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Il n'y a rien à faire: le Lightning de Tampa Bay a le numéro du Canadien cette saison. Même privé de quelques éléments importants, le Lightning a fait la barbe au Tricolore, lundi, en l'emportant 5-3 au Centre Bell.

L'équipe de la Floride a balayé les honneurs de la série saisonnière de cinq confrontations entre les équipes. Ce faisant, elle s'est approchée à un point du Canadien, qui trône au sommet de la section Atlantique (102-101).

«On ne joue pas notre meilleur hockey contre le Lightning, a soumis l'entraîneur Michel Therrien. Pourquoi? c'est dur à dire», a-t-il ajouté.

Vladislav Namestnikov a dirigé l'attaque des vainqueurs, avec deux buts et une passe. Jonathan Drouin, son troisième, Nikita Kucherov et Anton Stralman, en plus d'une aide, ont été les autres contributeurs à l'attaque. Ondrej Palat a amassé deux passes, tout comme le gardien Ben Bishop!

Bishop a terminé la soirée à une passe du record de la LNH pour un gardien, que possède Jeff Reese depuis 1993.

Max Pacioretty, son 37e, Jeff Petry et P.K. Subban ont fourni la réplique. «Le Lightning a notre numéro et la frustration est forte, mais ce n'est pas parce que nous ne pouvons pas rivaliser avec eux, a martelé Pacioretty. Nous sommes deux équipes semblables qui préconisons le même style tout en vitesse. Les séries, c'est une bête différente. J'espère que nous les affronterons en séries afin de prouver que nous pouvons avoir du succès contre eux.»

Carey Price a subi la mitraille de 43 lancers du Lightning tandis que Bishop a été mis à l'épreuve 28 fois.

«Quelques défenseurs ont connu une soirée difficile. Nous avons à toutes fins utiles donné quatre buts au Lightning», a relevé Therrien.

Indiscipline maudite

Le Canadien a mérité les trois première pénalités de la soirée en première période. Et Dale Weise a écopé d'une double pénalité mineure coûteuse, la seconde parce qu'il a trop rouspété, au début du deuxième vingt.

«L'indiscipline nous a empêchés d'aller chercher du rythme, a argué Therrien. Vous ne pouvez pas espérer gagner quand vous êtes indisciplinés.»

L'entraîneur a d'ailleurs puni Weise en le clouant au banc pour le reste de la deuxième période.

foudroyé

Même à cela, le Canadien a été dévoré tout rond en deuxième et, après 40 minutes de jeu, il était surclassé 31-13 dans les tirs et dominé 3-1 au score.

Même Bishop avait un plaisir fou devant son filet, en ayant participé à deux filets des siens.

«On n'a pas touché au puck de la deuxième et c'est inacceptable pour nous de jouer une période semblable», a commenté l'ailier Pierre-Alexandre Parenteau.

Therrien en a eu assez avec 10:24 à jouer et il s'est prévalu du temps d'arrrêt à sa disponibilité afin de secouer les puces de ses troupiers. Rien n'y fit. Le rouleau compresseur ne s'est pas arrêté.

Après un premier vingt sans but, Namestnikov a commencé le bal à 1:24 de la deuxième, en profitant d'une relance ultrarapide des visiteurs pendant que les hôtes procédaient à un changement de joueurs.

Pacioretty a créé l'égalité en infériorité, à 4:24, en faisant mal paraître Bishop à l'aide d'un long tir sur réception.

Mais le Lightning a rappliqué avec la vitesse de l'éclair, à 4:57. Stralman a envoyé Drouin en échappée de la ligne bleue adverse et le jeune québécois a mystifié Price.

Kucherov a doublé l'avance des siens avant la fin, à 18:07, en complétant la stratégie de Palat et de Namestnikov.

Sursaut d'énergie

Piqué au vif par les huées du public à l'issue de l'engagement, le CH est revenu fort. Le défenseur Petry a fait 3-2 dès la 29e seconde du dernier vingt, à la suite de la mise au jeu remportée par Lars Eller.

Mais Namestnikov est venu refroidir les ardeurs de tout le monde en déjouant Price du côté du bloqueur, à 6:13.

Les visiteurs ont repris l'initiative jusqu'à ce que Subban ne ravive l'espoir pendant une attaque massive à 16:10.

On a assisté à une fin de match enlevante. Alex Galchenyuk a frappé la barre horizontale au moment où on avait retiré Price du filet.

Stralman a clôturé le débat en envoyant le disque dans le filet abandonné à 57 secondes de la fin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer