Le vent tourne en faveur du Blizzard

Maxime Boisclair a été un rouage important aux... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Maxime Boisclair a été un rouage important aux succès du Blizzard en fin de semaine.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le Blizzard Cloutier Nord-Sud et le Cool FM se livreront une courte série deux de trois à compter de jeudi, au Colisée de Trois-Rivières.

Vingt-quatre heures après avoir dompté leurs démons et décroché un premier gain lors des séries 2015, les Trifluviens ont ramené tout le monde à la case départ, samedi, grâce à une victoire de 2-1 durement acquise à Saint-Georges.

L'entraîneur-chef Alain Côté devait être heureux de constater le réveil de son avantage numérique. En fait, les trois buts de la soirée samedi ont été réussis avec un homme en plus. Dans le camp du Blizzard, Maxime Boisclair et Marc-André Huot ont déjoué Loïc Lacasse tandis qu'Alexandre Touchette a été le seul à tromper Marco Cousineau, auteur de 30 arrêts. «On relaxe un peu plus qu'il y a quelques jours, souriait Côté. Je suis content pour les gars, surtout pour Maxime, qui a souvent été critiqué depuis son arrivée avec nous. Il a maintenant deux filets en deux rencontres. On a marqué des buts de l'enclave, sur des retours. Ce n'étaient peut-être pas des pièces d'anthologie, mais ça compte au tableau indicateur.»

Côté réservait également de bons mots pour le Shawiniganais Carl Gélinas, qui a joué «du gros hockey ce week-end».

Les titres de héros obscurs reviennent néanmoins à Alexandre Comtois et Maxime Tanguay, aux dires du pilote. «Ces deux jeunes-là ont été remarquables en désavantage numérique. Ils prennent leur rôle très au sérieux. Comme tous les membres de cette équipe.»

Mais il faudra peut-être éviter le banc des pénalités d'ici la fin de cette confrontation. Samedi, le Blizzard a évolué à court d'au moins un homme pendant 24 minutes. L'équipe a aussi permis à ses adversaires d'évoluer à cinq contre trois en trois occasions. Or, toutes les pénalités étaient méritées, selon Côté. «Les gars ont fait la job, mais nous devrons nous montrer plus prudents à ce chapitre, c'est vrai.»

Quant à Cousineau, rien de nouveau sous le soleil. Le gardien-déneigeur a effectué un arrêt clé en fin de troisième période, alors que le Cool FM combattait à six contre quatre. «Il a été fidèle à lui-même! Nous étions également très soulagés de revoir le défenseur Jean-François David dans l'alignement. Sa présence nous a offert le luxe d'évoluer à six arrières. Cela a fait une différence.»

Les deux équipes se retrouveront ainsi au Colisée jeudi soir. Puis, la série se transportera en Beauce dès le lendemain. Si un septième match s'avérait nécessaire, il serait disputé à Trois-Rivières dimanche après-midi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer