Un boxeur invaincu face à Mikaël Zewski

Mikaël Zewski se retrouvera au coeur de l'une... (PHOTO: LA PRESSE)

Agrandir

Mikaël Zewski se retrouvera au coeur de l'une des deux finales d'un important gala, le 1er mai à Las Vegas.

PHOTO: LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Un gros défi attend Mikaël Zewski (26-0, 20 k.-o.) à sa prochaine sortie entre les câbles. Le boxeur trifluvien va en effet se mesurer à Konstantin Ponomarev, un boxeur lui aussi invaincu en 27 sorties, lors d'un gala présenté à Las Vegas le 1er mai.

Le duel entre le Québécois et le Russe sera en vedette d'une carte qui proposera également un combat de championnat du monde WBO entre Raymundo Beltran et Takachiro Ao à l'hôtel Cosmopolitan.

Avec ses 13 k.-o., Ponomarev semble un boxeur un peu moins puissant que Zewski. Par contre, il a été testé avec plus de sérieux depuis son arrivée chez les pros. Zewski est excité comme un gamin de mettre sa ceinture NABF en jeu contre lui. 

«Faire l'une des deux finales d'un gala à Las Vegas, c'est un rêve d'enfant qui se réalise. Il a une meilleure fiche que moi, c'est un drôle de feeling, c'est la première fois que ça m'arrive depuis que je suis chez les pros. C'est un gros challenge, et je me prépare depuis déjà trois semaines en conséquence. On se bat la veille du duel Mayweather-Pacquiao, l'un des plus gros combats de l'histoire de la boxe. Il va y avoir de l'effervescence en ville!»

C'est Zewski qui a un peu provoqué ce choc, avisant son gérant Cameron Dunkin qu'il souhaitait combattre Ponomarev.

«On s'est battus quelques fois sur la même carte, c'est un gars qui lance beaucoup de coups, qui est plus actif que moi. Pour ma part, je suis certainement plus explosif que lui. Nos deux styles devraient provoquer des flammèches», croit le Trifluvien, qui aura ainsi la chance de se produire à la télé américaine. 

«C'est une grosse opportunité pour les deux boxeurs, c'est clair que l'intensité sera très très élevée. Ça fait longtemps que j'attends un combat comme celui-là, je suis rendu. C'est très excitant. Nos deux carrières s'en vont dans la même direction, celui qui va gagner va s'ouvrir beaucoup de portes.»

Zewski a mis les gants avec Jo Jo Dan récemment, un excellent partenaire d'entraînement pour le préparer à remplir une aussi lourde commande. Il restera à Trois-Rivières pour finaliser sa préparation, puisque sa conjointe attend la cigogne pour le 11 mai. 

«Je ne veux pas trop m'éloigner au cas où! On en a parlé, j'ai décidé de prendre le combat même si on s'apprête à vivre un moment unique. Ça va me faire un très gros moi de mai», conclut-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer