Les Hurricanes, une proie facile

Carey Price a encore brillé devant le filet... (Photo: La Presse Canadienne)

Agrandir

Carey Price a encore brillé devant le filet du Canadien jeudi soir, notamment sur cette séquence face à l'attaquant des Hurricanes Brad Malone, et il a ainsi mérité son huitième blanchissage de la saison dans un gain de 4-0 au Centre Bell.

Photo: La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Robert Laflamme
La Presse Canadienne
Montréal

Ça n'a pas été nécessairement de la tarte, mais le Canadien a fait ce qu'il devait faire jeudi, soit liquider les infortunés Hurricanes de la Caroline. Carey Price a repoussé 31 lancers et Max Pacioretty a réussi son 35e but de la saison dans la 45e victoire du Tricolore, par la marque de 4-0 au Centre Bell.

«C'était un match-piège, que les entraîneurs redoutent souvent, a affirmé Michel Therrien. On ne doit jamais mésestimer les Hurricanes. Si on dressait un classement des équipes uniquement pour les matchs après la période des Fêtes, les Hurricanes ne seraient pas loin d'être des séries. Ils redoublent d'ardeur et ils sont coriaces.»

Brendan Gallagher a atteint le plateau des 20 filets pour la première fois, à sa troisième saison dans la LNH. Il avait complété la saison précédente à 19 buts.

Dale Weise, son 10e, en plus d'une aide, et David Desharnais, son 12e, ont ajouté les autres réussites face à Anton Khudobin, qui a été confronté à 22 tirs. Tomas Plekanec a amassé deux passes. «Tout le monde a apporté sa contribution et Carey a été exceptionnel, a souligné Desharnais. Ç'a été un bon match, mais ce n'était pas une super grosse équipe que nous affrontions. Il n'y a jamais de matchs faciles dans cette ligue, mais celui de ce soir a été un peu plus facile. Il en faut parfois.»

Price a savouré son huitième jeu blanc de la saison - son 33e dans la LNH. «Ça n'a pas été facile en infériorité numérique vers la fin, mais nous avons accompli le travail, a commenté Price. Il y a quelques gars comme Brandon Prust et Tom Gilbert qui s'élançaient devant des tirs afin de me permettre de réaliser un blanchissage. Avec un score de 4-0, ils n'avaient pas à agir de la sorte. Je leur en suis fort reconnaissant.»

En l'emportant, le Tricolore s'est hissé seul au sommet de l'Association Est, avec 97 points.

Bien en selle

Comme il l'avait fait à sa dernière présence à domicile, le Canadien a tôt fait de prendre les devants 2-0, avant de retirer le pied sur la pédale d'accélérateur.

Mais les Hurricanes ne sont pas animés du même sentiment d'urgence et ils ne sont surtout pas du même calibre que les Sénateurs d'Ottawa, qui avaient remonté la pente afin de l'emporter 5-2, la semaine dernière.

Il a tout de même fallu que Price se mette en évidence en deuxième période, les visiteurs ayant le meilleur 10-8 dans les tirs. Price s'est entre autres signalé en stoppant trois lancers en succession, incluant deux de Nathan Gerbe qui ont été entrecoupés de celui d'Alexander Semin.

Avant la fin de l'engagement, le CH a triplé son avance au moment où on s'apprêtait à imposer une pénalité aux rivaux.

Desharnais a été le récipiendaire de la superbe passe transversale du défenseur Tom Gilbert, à 18:48. Sur le jeu, Weise a affiché une belle patience en refilant le disque à Gilbert au lieu de l'envoyer vers le filet.

Pour revenir au premier vingt, le quatrième trio a battu la mesure. L'acharnement des Brandon Prust, Manny Malhotra et Weise, derrière le but de Khudobin, a mené au but de Weise, à 5:51.

Le jeune défenseur montréalais Danny Biega, des Canes, a été vite initié au rythme de jeu intense dans la LNH, à son premier match. Biega, cadet à l'âge de 23 ans d'une famille de trois hockeyeurs, a terminé la soirée avec une fiche de moins-2 en défense.

Gallagher a enchaîné à 8:42 en profitant de la mollesse de la défense qui a permis deux retours de tir après le lancer initial de Plekanec. Gallagher, qui passait devant le but, a concrétisé le second en soulevant la rondelle du revers.

En troisième, Pacioretty a vu la chance lui sourire quand la rondelle qu'il a simplement dirigée devant, d'un angle restreint, a bifurqué sur Khodobin, à 14:46.

Price, lui, a préservé son jeu blanc vers la fin en frustrant Victor Rask, qui s'est amené en échappée pendant un jeu de puissance des Canes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer