Les Patriotes complètent une incroyable remontée

Avant le filet victorieux réussi par Vincent Marcoux... (PHOTO: MONA GHIZ)

Agrandir

Avant le filet victorieux réussi par Vincent Marcoux en prolongation, Guillaume Asselin avait ramené les deux clubs à la case départ, en troisième période.

PHOTO: MONA GHIZ

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Trois-Rivières) Alors que l'éponge avait été jetée par plusieurs, les Patriotes de l'UQTR, qui tiraient de l'arrière 5-2 en troisième période face aux Axemen d'Acadia au premier tour du Championnat canadien, ont réussi une incroyable remontée pour l'emporter 6-5 en prolongation.

C'est un héros venu de nulle part qui a complété le travail pour les Trifluviens. Vincent Marcoux, qui n'a marqué que deux buts cette saison, tous en désavantage numérique, y est allé d'un lancer frappé lors d'un deux contre un face au gardien Brandon Glover, qui n'a pas pu arrêter le puissant tir.

«Le défenseur m'a vraiment laissé la ligne de tir, je n'ai même pas pensé à regarder de l'autre côté. J'ai pris un petit lancer frappé et j'ai vu la rondelle entrer. J'étais super content», a indiqué le héros du jour.

«C'est sa marque de commerce d'arriver hors l'aile et de tirer vers la mitaine. Tout le monde savait qu'il allait tirer là... sauf le gardien adverse», a ajouté le gardien vainqueur, Guillaume Nadeau.

Habituellement utilisé sur le quatrième trio, Marcoux a profité de l'expulsion de Carl-Antoine Delisle pour ajouter des minutes à son temps de jeu, et il a remercié son entraîneur Marc-Étienne Hubert en marquant avec 1 min 20 s à faire à la première période de prolongation.

«Il a saisi sa chance. De nos joueurs, en première et deuxième période quand l'équipe n'était pas à son meilleur, il était un de ceux dont le niveau d'urgence dans son jeu était le plus élevé. Il jouait avec beaucoup de courage et donnait de bonnes mises en échec. Je suis content de ce qui lui arrive.»

La partie s'était très mal amorcée pour les hommes d'Hubert, qui semblaient chercher leurs repères. Trois fois dans le match, ils ont tiré de l'arrière par trois buts, les Axemen s'étant tout d'abord emparés d'une avance de 3-0 en début de deuxième engagement.

Dame Chance a enfin souri aux Patriotes en troisième période, eux qui ont inscrit trois filets sans réplique. Pas nécessairement de beaux buts, mais c'est ce que le docteur avait prescrit. Après plusieurs rebonds dans l'enclave, Félix Plouffe, avec le patin, a poussé le disque dans le filet d'Acadia.

Puis, après que Billy Lacasse ait fait 5-4 avec un tir rapide de l'enclave, Guillaume Asselin a récupéré le tir raté d'Anthony Verret pour retourner les deux équipes à la case départ.

Guillaume Nadeau, venu en relève à Francis Desrosiers en deuxième, a réalisé un petit miracle avec quelques secondes à faire à la troisième période, y allant d'un arrêt spectaculaire qui rappelait les années de Dominik Hasek avec les Sabres de Buffalo.

Marc-Étienne Hubert se retrouve donc avec un choix à faire en vue du match de samedi après-midi, puisque sa décision de retirer Desrosiers n'avait rien à voir avec ses performances. Il voulait réveiller son équipe. «J'avais un gardien de quatrième année sur le banc qui ne voulait pas que ça se termine, et ç'a eu l'effet escompté. Durant les pauses de télévision, il venait nous voir au banc pour nous encourager. Je n'ai pas encore décidé qui sera devant le filet, mais les chances que ce soit Nadeau sont immenses», a expliqué Hubert, qui compte aller en appel de la punition de match, et la suspension qui l'accompagne, de Carl-Antoine Delisle.

«Il n'y a pas de genou ou de coude. Il complète une mise en échec et il est face à face avec le porteur. C'est à l'adversaire de regarder où il va. Si l'adversaire a de la misère à traîner la rondelle, qu'est-ce que tu veux que je te dise?»

Les Patriotes se mesureront samedi aux Golden Bears de l'Alberta en demi-finale de la Coupe Université. Un affrontement qui s'annonce difficile, puisque l'Alberta est considérée comme la meilleure équipe au pays. La rencontre s'amorcera à 15 h et sera diffusée d'un océan à l'autre sur Sportsnet 360.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer