• Le Nouvelliste > 
  • Sports 
  • > Cataractes: «Il faudra avoir des yeux tout le tour de la tête!» 

Cataractes: «Il faudra avoir des yeux tout le tour de la tête!»

Alexis D'Aoust va reprendre sa place dans l'alignement... (Photo: Sylvain Mayer Le Nouvelliste)

Agrandir

Alexis D'Aoust va reprendre sa place dans l'alignement des Cataractes vendredi soir.

Photo: Sylvain Mayer Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(TROIS-RIVIÈRES) Le spectacle de ce vendredi au Centre Gervais Auto s'annonce relevé à souhait, avec la présence de deux clubs au sommet de leur art qui vont se mesurer avec la cinquième place au classement général comme enjeu direct. D'un côté, les Cataractes, qui seront à la recherche d'un cinquième triomphe d'affilée. De l'autre, les surprenants Foreurs de Val-d'Or, en quête d'un 13e gain de suite!

Avec une feuille de route aussi éblouissante au cours des dernières semaines, les visiteurs représentent actuellement l'équipe à battre dans la LHJMQ. Une équipe dont l'ADN est différente de la majorité des autres clubs du plateau, puisque les Foreurs misent d'abord et avant tout sur leur attaque dévastatrice.

«Il faudra avoir des yeux tout le tour de la tête, ça c'est clair», lance le pilote des Cataractes Martin Bernard, qui connaît bien son vis-à-vis Mario Durocher puisqu'ils ont bu ensemble dans la Coupe du Président à Victoriaville dans une précédente vie.

«Mario a toujours su tirer le maximum des clubs offensifs. Mais je le connais assez aussi pour savoir qu'il aimerait que son club accorde moins de buts. C'est d'ailleurs ce que font les Foreurs depuis quelques matchs. On s'apprête à affronter une équipe dont la confiance est au maximum.»

Bonne nouvelle, Bernard s'en va en guerre avec plus de munitions. Alexis D'Aoust, embêté depuis quelques semaines par une blessure mineure, est en mesure de reprendre sa place dans l'alignement. Zach Taylor disputera quant à lui un premier match depuis cet automne, une longue absence qui incitera Bernard à utiliser sept défenseurs ce soir pour lui permettre de reprendre le boulot de façon graduelle.

«Je suis pas sûr que c'est une bonne idée d'affronter l'explosive offensive des Foreurs avec seulement six défenseurs si l'un d'entre eux n'a pas joué depuis plusieurs mois!»

À deux semaines des séries, Bernard se réjouit évidemment de voir son infirmerie se vider, ce qui lui permet de stabiliser ses combinaisons.

«Ça fait déjà quelques matchs que nous sommes plus stables de ce côté. Mais rien n'est jamais coulé dans le béton», sourit-il.

Après la visite des Foreurs ce soir, les Cataractes vont recevoir les Saguenéens de Chicoutimi samedi après-midi. Bernard n'exclut pas de faire appel à Marvin Cüpper même s'il s'agit d'une séquence de deux matchs en moins de 24 heures.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer