• Le Nouvelliste > 
  • Sports 
  • > Les Estacades n'ont pas de remède contre Anthony Dumont-Bouchard 

Les Estacades n'ont pas de remède contre Anthony Dumont-Bouchard

De retour au jeu après cinq matchs d'inactivité,... (Photo: Andréanne Francoeur)

Agrandir

De retour au jeu après cinq matchs d'inactivité, le gardien des Estacades Mathieu Bellemare a repoussé 20 rondelles dans une défaite de 3-1 contre les Commandeurs.

Photo: Andréanne Francoeur

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Pour un deuxième match de suite, les Estacades se sont butés à un gardien en pleine possession de ses moyens, mercredi soir au Complexe sportif Alphonse-Desjardins, encaissant un revers de 3-1 aux dépens des Commandeurs de Lévis dans le troisième match de cette série quarts de finale du circuit midget AAA.

Malgré 31 lancers dirigés vers Anthony Dumont-Bouchard dans les 40 dernières minutes du match, les Estacades ont été incapables de résoudre l'énigme tenant le fort lévisien pour ainsi effacer leur lent début de match.

Déçu de voir sa bande en arrière 2-1 dans cette série trois de cinq, l'entraîneur Frédéric Lavoie tirait néanmoins du positif. «Notre début de match, c'est notre point négatif ce soir. Les gars étaient peut-être un peu nerveux, car il y avait une bonne foule. Mais ils ont démontré beaucoup de caractère avec 21 lancers en deuxième période. On a offert une bonne performance et je suis confiant pour le prochain match.»

Imposant leur rythme tôt dans la rencontre, les visiteurs ont frappé en premier. Oublié dans l'enclave, Justin Bernier - un espoir des Cataractes de Shawinigan - a déjoué Mathieu Bellemare qui effectuait un retour au jeu après cinq matchs passés au bout du banc.

Les Commandeurs ont ensuite porté un dur coup aux Estacades en toute fin de première période. À l'aide d'un tir du point d'appui, Bernier a enfilé son deuxième du match, à peine quelques centièmes de seconde avant le son de la sirène.

Ce deuxième but de priorité est tout ce dont avait besoin le gardien des Commandeurs pour manoeuvrer avec aisance. Après avoir repoussé 50 rondelles dimanche, il s'est encore montré intraitable devant les attaques des Estacades, terminant le match avec 34 arrêts.

«Leur deuxième but a été très important. Il y a des choses qu'on a mal faites sur cette séquence et qu'on ne pourra pas répéter si on veut gagner», a averti le pilote des Estacades.

Les locaux ont bien tenté de revenir dans le match, avec des efforts soutenus. Jérémy Côté a notamment hérité d'une passe parfaite de Michaël Larose au troisième tiers pour réduire l'écart à un seul but. Cependant, l'acharnement des Estacades a été anéanti lorsque Justin Perron a profité d'un revirement pour toucher la cible, avec moins de cinq minutes à écouler au match.

Encore une fois, le nom du gardien Dumont-Bouchard était sur toutes les lèvres. «C'est leur joueur-clé. On a eu le double de chances de marquer, des chances de qualité... Mais je crois en la loi de la moyenne alors on doit continuer à travailler comme ça et chercher à le déranger un peu plus dans son travail», a noté Lavoie.

Le quatrième match de la série aura lieu vendredi soir au CSAD.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer