Les Patriotes veulent revenir en champions

Le capitaine Tommy Tremblay estime que les Patriotes... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le capitaine Tommy Tremblay estime que les Patriotes misent sur une meilleure équipe cette année au championnat canadien que lors des participations de 2012 et 2013.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Depuis qu'ils ont mis les pieds dans le vestiaire des Patriotes de l'Université du Québec à Trois-Rivières, il y a quatre ans, les vétérans entendent parler de la dernière conquête de la Coupe Université, en 2003 à Fredericton. Et aussi de celle de 2001, à Kitchener. À leur dernier tour de piste, les porte-couleurs trifluviens ayant goûté aux échecs de 2012 et 2013 souhaitent à tout prix mettre un terme à une disette de 13 ans.

À l'approche du duel quart de finale avec les Axemen d'Acadia, demain midi à Halifax, le capitaine Tommy Tremblay dit avoir davantage confiance en son équipe cette année que lors des participations précédentes.

En 2012, les Patriotes avaient perdu leurs deux matchs tandis que leur parcours s'était arrêté en demi-finale en 2013 contre les Varsity Reds de l'Université du Nouveau-Brunswick. Privés de plusieurs joueurs, frappés par un virus, les Trifluviens avaient subi un cinglant revers de 8-3. De l'édition actuelle des Patriotes, Tremblay a vécu ces défaites, tout comme son compagnon de trio Billy Lacasse, le défenseur Olivier Hotte et le gardien Guillaume Nadeau.

«Je pense qu'on a une meilleure chance de gagner cette année. On a connu du succès en séries en battant des gros programmes (Redmen de McGill et Ravens de Carleton) qui faisaient partie du top 10 canadien. Ça ne sera donc pas du nouveau calibre pour nous», note le vétéran ayant amassé 124 points en quatre saisons avec les Patriotes. «C'est ma dernière chance de gagner le trophée et laisser ma marque avec les Patriotes. Ça fait deux fois qu'on échoue et je ne veux pas revivre le même feeling quand on va rentrer à Trois-Rivières cette année. Je veux qu'on revienne ici en champions», ajoute le Latuquois.

Également à sa dernière campagne universitaire, le défenseur Olivier Hotte avoue se sentir habité par une adrénaline contagieuse. «C'est certain qu'il y a une motivation supplémentaire quand tu en es à tes derniers milles», lance celui qui a soulevé la Coupe du Président avec les Voltigeurs de Drummondville au printemps 2009.

À Halifax, Billy Lacasse est bien conscient que les Patriotes ne miseront pas sur l'alignement le plus talentueux des huit équipes en lice pour l'obtention de la Coupe Université. Néanmoins, l'identité des finalistes de la ligue de l'Ontario pourrait bien les servir.

«Sur papier, on n'est pas la meilleure équipe là-bas, c'est certain. C'est avec notre chimie et notre éthique de travail qu'on va avoir du succès. C'est ma dernière chance de gagner un championnat national de haut niveau. C'est certain que la motivation est à son comble», avoue le membre de la deuxième équipe d'étoiles de la division Est de la ligue ontarienne.

ATTAQUE BIEN HUILÉE

À Halifax, les Patriotes sont débarqués en misant sur l'attaque la plus prolifique au pays avec cinq des25 meilleurs pointeurs au pays (Marc-Olivier Mimar, Guillaume Asselin, Anthony Verret, Billy Lacasse ainsi que Tommy Giroux, blessé pour le reste de l'année).

Le capitaine Tremblay croit toutefois qu'ils doivent se concentrer sur le jeu défensif pour avoir du succès au championnat canadien. «L'offensive, on sait qu'elle va finir par arriver. On doit donc mettre l'accent sur la défensive, comme on l'a fait contre Carleton et McGill (six buts accordés en quatre matchs)», note-t-il.

Renversés 4-0 le week-end dernier par les Gryphons de Guelph dans le cadre de la Coupe Queen, les Patriotes ont d'ailleurs rapidement tourné la page pour se concentrer sur la Coupe Université.

«Habituellement, on joue avec beaucoup d'émotion et aussi de façon intelligente... même si ça n'a pas paru le week-end dernier contre Guelph! On doit conserver notre même style de jeu qui nous a permis de se rendre au championnat canadien», explique Hotte.

Si les Patriotes entreront en scène demain, le tournoi national s'amorcera aujourd'hui avec des duels opposant les Dinos de Calgary aux Gryphons de Guelph ainsi que les Lancers de Windsor aux Varsity Reds de l'Université du Nouveau-Brunswick.

1 - Golden Bears de l'Alberta

28-3-1

Champions de la ligue de l'Ouest

Titres nationaux: 14 (38e participation)

Joueurs à surveiller: T.J. Foster,

Jordan Hickmott, Stéphane Legault

2 - Varsity Redsde l'Université du Nouveau-Brunswick

27-6-2

Champions de la ligue de l'Atlantique

Titres nationaux: 5 (14e participation)

Joueurs à surveiller: Philippe Maillet, Philippe Halley, Francis Beauvillier

3 - Gryphons de Guelph

18-15-3

Champions de la ligue de l'Ontario

Titre national: 1 (9e participation)

Joueurs à surveiller: Nick Huard,

Robert De Fulvis, Nick d'Agostini

4 - Patriotes de l'UQTR

25-5-3

Finalistes de la ligue de l'Ontario

Titres nationaux: 4 (19e participation)

Joueurs à surveiller: Marc-Olivier Mimar, Martin Lefebvre, Francis Desrosiers

5 - Axemen d'Acadia

23-9-3

Finalistes de la ligue de l'Atlantique

Titres nationaux: 2 (8e participation)

Joueurs à surveiller: Brett Thompson, Mike Cazzola, Chris Owens

6 - Dinos de Calgary

22-11-0

Finalistes de la ligue de l'Ouest

Titre national: aucun (11e participation)

Joueurs à surveiller: Kris Lazaruk, Elgin Pearce, Kodie Curran

7 - Lancers de Windsor

27-7-1

Médaillés de bronze de la ligue de l'Ontario

Titre national: aucun (4e participation)

Joueurs à surveiller: Spencer Pommels, Kenny Bradford, Parker Van Buskirk

8 - X-Men de St. Francis Xavier

21-12-2

Demi-finalistes de la ligue de l'Atlantique

Titre national: 1 (12e participation)

Joueurs à surveiller: Michael Kirkpatrick, Nathan Chiarlitti, Drew Owsley

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer