Hockey midget AAA Un flair offensif printanier

Vincent Milot-Ouellet traverse une séquence productive à l'attaque.... (Photo: Stéphane Lessard Le Nouvelliste)

Agrandir

Vincent Milot-Ouellet traverse une séquence productive à l'attaque. Il est notamment devenu le premier joueur de l'histoire des Estacades à marquer quatre buts dans un match des séries éliminatoires.

Photo: Stéphane Lessard Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Trois-Rivières) Après une récolte de 27 points en 42 matchs de saison régulière, Vincent Milot-Ouellet connaît une éclosion spectaculaire en séries éliminatoires avec les Estacades de Trois-Rivières.

Fort d'une production de 12 points en l'espace de quatre matchs, l'attaquant de 16 ans a même inscrit deux nouvelles marques offensives dans l'histoire de l'organisation, le week-end dernier contre les Commandeurs à Lévis. En plus de devenir le premier joueur à marquer quatre buts dans un match des séries éliminatoires, Milot-Ouellet a aussi établi un nouveau record en touchant la cible trois fois au cours d'une même période.

Décidément, l'attaquant des Estacades se souviendra longtemps de cette victoire de 5-1 enregistrée en lever de rideau de la série quart de finale qui oppose les Trifluviens à Lévis. «Ça fait du bien, mais tout ça est le résultat d'un travail d'équipe. La rondelle est venue à moi et mes coéquipiers (Michaël Larose et Jérémy Côté) avaient bien préparé les jeux», souligne-t-il, bien humblement. «De toute façon, je dois continuer à travailler fort et surtout ne pas m'enfler la tête avec ça.»

En plus de cette prestation de quatre buts, Milot-Ouellet s'était aussi payé un festin de cinq mentions d'aide lors d'un match de la série de la deuxième chance face au Blizzard du Séminaire Saint-François. Pour son entraîneur Frédéric Lavoie, cette poussée offensive n'a rien de trop surprenant.

«Vincent possède un sens offensif inné. Partout où il est passé, il a toujours amassé beaucoup de points. Ici, il a développé une belle complicité avec Larose et Côté et il a toujours fait partie de la solution pour apporter de l'offensive à l'équipe.»

SÉRIE À ÉGALITÉ

Après avoir vu chaque équipe décrocher une victoire chacune, la série trois de cinq se transporte du côté du Complexe sportif Alphonse-Desjardins, ce soir dès 19 h 30, pour le troisième affrontement.

Si la défaite de 4-1 de dimanche dernier peut paraître difficile à accepter, après avoir décoché plus de 50 tirs vers le gardien adverse Anthony Dumont-Bouchard, les Estacades préfèrent se réjouir de la qualité de leur performance.

«On pourrait être déçus d'avoir perdu un match, mais on a pris beaucoup de confiance. On a prouvé qu'on est capables de jouer avec eux», souligne le pilote, bien conscient que son équipe en avait arraché contre les Commandeurs en saison régulière.

Après avoir fait confiance à Antoine Boislard pour les deux premiers matchs de la série, Lavoie n'a pas voulu dévoiler ses intentions pour la rencontre de ce soir entre les poteaux. Il n'est donc pas exclu que Mathieu Bellemare effectue un retour au jeu. «Une chose est certaine, c'est qu'un de nos deux excellents gardiens va être dans le filet», s'est contenté de dire, sourire en coin, l'entraîneur des Estacades.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer