Le Blizzard a des choses à se faire pardonner

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) La dernière fin de semaine a pris des allures de cauchemar pour le Blizzard Cloutier Nord-Sud, qui a échappé deux matchs cruciaux. L'équipe tentera de se relancer ce vendredi soir au Colisée, mais la tâche s'annonce difficile, puisque ce sont les Marquis de Jonquière qui seront en ville.

Il s'agit, encore une fois, d'une rencontre des plus importantes, puisque les Trifluviens tentent de rattraper le Cool FM de Saint-Georges-de-Beauce au quatrième rang du classement. Un seul point sépare les deux formation et les Beaucerons n'ont plus qu'une partie à disputer cette saison, contre deux pour les Trifluviens.

«On collectionne les matchs importants, mais il serait temps de collectionner les victoires. Nous avions une grosse fin de semaine et nous n'avons pas amassé une douille», soupire l'entraîneur Alain Côté.

Ce dernier désire que sa formation se mette au diapason des séries éliminatoires. Il a d'ailleurs apporté quelques changements. «Autour du vestiaire, ce ne sera plus que les joueurs en uniforme. Nous voulons limiter les distractions.»

Parlant de joueurs en uniforme, bonne nouvelle pour le jeu de puissance dans l'équipe, qui retrouvera Marc-André Huot, victime d'une commotion cérébrale. Son absence s'est fait sentir puisque le Blizzard n'a pas marqué lors de ses 24 dernières séquences en avantage numérique.

En défensive, Tommy Lafontaine sera lui aussi en uniforme. Thomas Bellemare sera toutefois rayé de la formation, lui qui, de toute évidence, était blessé lors du dernier match de son équipe, dimanche.

De son côté, la bande de Dean Lygitsakos, qui terminera inévitablement au deuxième rang du classement, devrait pouvoir compter sur une formation presque complète. Une préparation de haute qualité pour le Blizzard en vue des séries éliminatoires.

«Je suis ici depuis trois ans, c'est l'équipe à battre. Elle est bonne dans toutes les facettes du jeu. Si on veut gagner la coupe, c'est l'équipe à laquelle il faut se comparer à l'approche des séries.»

Il faudra garder un oeil sur Yannick Riendeau, qui connaît une excellente saison. Il sera d'ailleurs en lice pour le titre de joueur le plus utile de la saison, où il se mesurera au capitaine du Blizzard, Stéphane Boileau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer