• Le Nouvelliste > 
  • Sports 
  • > Jeux du Canada: la Mauricie donne deux autres médailles au Québec 

Jeux du Canada: la Mauricie donne deux autres médailles au Québec

Yves Bourque a récolté sa deuxième médaille d'or... (Photo: Jeux du Canada)

Agrandir

Yves Bourque a récolté sa deuxième médaille d'or des Jeux du Canada jeudi en s'imposant au 5 km par une douzaine de secondes.

Photo: Jeux du Canada

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) La région a de nouveau brillé sous les projecteurs des Jeux du Canada, jeudi à Prince George, alors qu'Yves Bourque a décroché sa deuxième médaille d'or de la compétition et que le judoka Olivier Gobeil St-Amand a accroché le bronze à son cou.

Olivier Gobeil St-Amand... (Photo: Archives, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Olivier Gobeil St-Amand

Photo: Archives, Le Nouvelliste

Après la vive déception de sa quatrième position obtenue à l'épreuve du sprint mardi, le skieur paranordique de Bécancour a redoublé d'ardeur pour s'assurer de bonifier sa collection. Gonflé à bloc, il a finalement devancé ses plus proches poursuivants par une douzaine de secondes au 5 km. Plus tôt cette semaine, Bourque avait aussi pris le premier rang au 2,5 km.

«Me faire tasser du podium au sprint, ça m'a secoué. Ça m'a même fait du bien. Parfois, ça prend un bon coup de pied au derrière pour se replacer», avoue-t-il.

Avant de quitter vers la Colombie-Britannique, le skieur de Bécancour visait un triplé en or. Si l'objectif n'a pas été atteint, Bourque demeure tout de même fier d'avoir remporté deux épreuves. «Je suis satisfait de mes résultats. Le calibre était quand même relevé ici. On n'avait pas vraiment le temps de regarder les oiseaux passer!», rigole-t-il, avant de rappeler sa déception au sprint. «C'est terminé pour moi les épreuves de sprint. C'est beaucoup trop exigeant sur mon corps. J'aurai fait mon dernier aux Jeux du Canada», tranche l'athlète de 51 ans.

Seikidokan s'illustre encore

Du côté du Northern Sport Centre, le judoka Olivier Gobeil St-Amand a ajouté une médaille bronze à la récolte des athlètes du Club Seikidokan, après l'or d'Anthony Pépin (-60 kg) empochée la veille.

En demi-finale des 81 kg, hier, l'athlète de Champlain a été incapable de vaincre sa bête noire, l'Ontarien Mohab El Nahas, contre qui il ne comptait qu'une victoire en carrière. «J'étais quand même assez nerveux et il semblait mieux préparé que moi», a mentionné le judoka de 18 ans.

Peu de temps après son revers aux dépens de l'éventuel champion, Gobeil St-Amand a néanmoins été en mesure de terminer sa compétition individuelle sur une bonne note en prenant sans trop de difficulté la mesure de l'Albertain Chris Bailey. «Je ne le connaissais pas du tout, j'avais seulement vu quelques vidéos de lui avant de l'affronter et ç'a bien été. C'est certain que j'aurais aimé faire mieux pour l'ensemble de la journée, mais une troisième position aux Jeux du Canada, ce n'est pas rien. Je suis bien content de ma médaille», mentionne le protégé de François Noël

Samedi, Gobeil St-Amand unira ses forces avec le Trifluvien Anthony Pépin et les autres judokas québécois lors de l'épreuve par équipe. Pour l'occasion, Gobeil St-Amand risque fort bien de retrouver sur sa route El Nahas, son tombeur en demi-finale, hier.

Enfin, en hockey masculin, le défenseur des Estacades de Trois-Rivières Jocktan Chainey et l'équipe du Québec affrontaient l'équipe de la Colombie-Britannique, au cours de la nuit dernière, en ronde quarts de finale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer