Diablos Basketball: remettre les pendules à l'heure

Faisal Docter... (Photo d'archives: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Faisal Docter

Photo d'archives: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Même si leur présence est maintenant assurée en séries éliminatoires, les joueuses des Diablos n'ont pas l'intention de pavaner pour autant. Et pour cause.

Installées au cinquième rang du circuit collégial division 1, les équipières de Faisal Docter ont échappé sept de leur neuf derniers matchs, ce qui a effacé leur excellent début de saison. Pire encore, quatre de ces défaites sont survenues par moins de trois points!

«C'est une saison en montagnes russes qui fait très mal cette année. Le talent est là, on est dans le match à chaque fois, mais ça commence à être frustrant pour les filles», mentionne l'entraîneur des Trifluviennes.

Pour leur dernier week-end d'activités en saison régulière, les Diablos auront droit à deux tests complètement différents. Ce soir, elles rendront d'abord visite aux Nomades du Collège Montmorency, classées deuxième au pays, avant de recevoir les Islanders du Collège John-Abbott, la pire équipe au classement général, dimanche au gymnase du Cégep de Trois-Rivières.

Si la visite à Montmorency s'annonce difficile, les Diablos attendent les Islanders de pied ferme. On peut comprendre car c'est contre cette équipe, qui n'a qu'une victoire au compteur cette année, que les ennuis des Diablos ont commencé. Un revers par trois points au terme duquel tout s'est écroulé.

«C'est la pire défaite de ma vie. J'y pense encore à chaque jour. Ça va être l'occasion de remettre les pendules à l'heure. Je ne veux même pas m'imaginer perdre ce match!», lance Frédéricke Laflamme, visiblement encore irritée par ce revers.

Avec une victoire ce week-end, les Diablos s'assureraient du cinquième rang au classement et d'un duel avec les Cavaliers du Collège Champlain-Saint-Lambert.

Hommage aux finissantes

Dimanche, lors du dernier match local de la saison régulière sur le coup de 13 h, les Diablos vont en profiter pour honorer leurs quatre finissantes, Frédéricke Laflamme, Laurie Pelletier, Matilde Gratton et Claudia Labrie. Pour l'occasion, l'organisation invite les partisans à porter des vêtements rouges et aussi garder le silence pendant le début du match. La foule pourra ensuite y aller d'une explosion sonore lorsque leurs favorites atteindront le plateau des 10 points au tableau indicateur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer